Voici ce que je suis devenue après 2 ans aux Etats-Unis !

Commentaires (14) Culture américaine

Testez si vous êtes éligible à partir travailler aux Etats-Unis en cliquant ici !

Je vous ai beaucoup parlé de détails pratiques dans ce blog, mais est-ce que je vous ai réellement parlé de mon ressenti en arrivant, et de notre évolution en 2 ans ?

Eh oui, ça va faire maintenant 2 ans que je suis arrivée aux Etats-Unis… Je vous fais 2 grandes annonces dans cet article. Accrochez vos ceintures !

Retour 2 ans en arrière

Le 21 juillet 2014 a été un grand jour pour moi : mon jour de départ pour New York, sans Maxime… (qui m’a rejoint 3 mois après).

Ce jour-là, j’ai versé quelques larmes. Etait-ce de la tristesse ou de la joie ? Les 2 pour tout vous dire. J’étais surexcitée de vivre enfin ce projet dont nous parlions depuis déjà plusieurs mois ! Mais en contre-partie, partir et tout laisser derrière moi n’était pas sans conséquence.Vue sur Manhattan, du Liberty State Park, New Jersey au coucher du soleil

Nous venions de passer 2 mois intenses en émotion : quitter notre appartement à Toulouse, stocker nos affaires chez nos parents, et dire au-revoir à nos familles et amis… C’était un peu comme mettre en pause notre vie, pour démarrer une nouvelle vie qui ne devait pas durer plus de 1 an…

Le grand jour est arrivé et je suis partie avec mes 2 valises et mon visa, direction New York ! Et la suite, vous la connaissez plus ou moins si vous suivez depuis longtemps le blog : recherche d’appartement, SSN, ouverture de compte bancaire, couverture santé, carte de crédit, permis, voiture, etc…

sur le bateau, s'éloignant de New YorkCa, ce sont les détails pratiques que j’ai trouvés très utile de partager avec vous. Mais que s’est-il passé dans ma tête pendant ce temps-là ?

Eh bien, je peux vous dire qu’il s’est passé ENORMEMENT de choses ! Ce chamboulement « physique » a aussi complètement chamboulé mon moi-intérieur. Un chemin jusqu’alors parcouru avec beaucoup de hauts, mais aussi beaucoup de bas. Mais un chemin que je ne regrette pour rien au monde !

Je suis arrivée aux Etats-Unis pour travailler en tant que consultante SAP logistique dans une société française basée dans le New Jersey (région de New York), avec le visa E1 que celle-ci m’avait sponsorisé.

Maxime est arrivé 3 mois après pour travailler aussi dans une société française à Brooklyn en tant qu’ingénieur informatique, avec un visa E2 sponsorisé par celle-ci.

Ca, c’était au début. 🙂

En 2 ans, que s’est-il passé ?

Nous avons déménagé en Californie proche de Los Angeles en octobre l’année dernière (2015), et nous nous sommes mariés à Las Vegas cette année en février. Et ce n’est pas tout…

J’ai aussi 2 grandes annonces à vous faire, et il est temps que je vous en parle.

La première :

J’ai quitté mon boulot : mon employeur m’a viré !

Oui, vous avez bien entendu, j’ai quitté mon boulot avec lequel je suis arrivée aux Etats-Unis !

bureau dans une tour vitréeOn pourrait croire que c’est à cause du déménagement en Californie, mais ça ne l’est pas vraiment en fait, parce que ma société m’avait proposé de faire du work from home (télétravail).

Non, la rupture s’est faite naturellement. J’ai exprimé le souhait auprès de mon employeur de changer de poste. Comme aucun ne me correspondait au sein de la société, j’ai été licenciée ! Du jour au lendemain, les US quoi. 😀

2 ans auparavant, j’aurai été horrifiée de ce qui m’arrive (ça ne m’était encore jamais arrivé de me faire virer). Mais maintenant, je le vois plutôt comme un soulagement, une libération.

Heureuse d’avoir été licenciée, c’est une blague ?

Non, ce n’est pas une blague. Je ne remets absolument pas en cause mon ex-société. Je la remercie même de m’avoir donné la chance inouïe de vivre cette expérience d’un an et demi à New York

La source de ce changement ? Justement, c’est New York. Cette ville m’a transformé ! Elle m’a libéré ! Ca a été très rapide. Je suis arrivée avec des idées fixes, que j’ai remis complètement en question les premiers mois. Au bout de 3 mois, c’était le bazar complet dans ma tête : je ne savais plus du tout où j’en étais…

J’ai remis en question absolument TOUT dans ma vie. Mais le plus gros changement chez moi a été la vision de ma carrière professionnelle, et si j’aspirais vraiment à ce que je faisais.

Mais pourquoi ce changement de cap seulement maintenant, et pourquoi grâce à New York ?

Les 3 premiers mois, j’ai participé à beaucoup de meetup où j’ai rencontré des gens fabuleux : des Américains venus de tous les USA, comme des étrangers venus du monde entier ! Et j’ai vraiment été choqué et impressionné par plusieurs aspects : l’optimisme, la croyance, le dynamisme et l’énergie ultra positive que chacun dégage pour son projet professionnel.

Chicago en 4 joursC’est à partir de ce moment que j’ai commencé à me poser des questions : est-ce que je parle de mon travail comme ils le font ? NON

Et pourquoi ? Parce que ce que je fais ne me plaît pas au fond. Je le fais parce que « ça recrute », et c’est ça qui m’a permis de m’expatrier aux Etats-Unis.

Alors pourquoi continuer à travailler dans un domaine qui ne me plaît pas ? Autant profiter de la vie à fond, on ne sait pas ce qu’il va se passer demain !

Ces questions, et la recherche de solutions m’ont beaucoup trotté dans la tête. New York a chamboulé toutes mes idées que je croyais ne jamais remettre en question. Mais aussi, New York m’a beaucoup inspiré. J’ai pu laisser courir libre mon esprit créatif en serpentant, seule, les rues de New York, ou lors de mes balades le long du Hudson river. Des moments à moi, où j’ai repris conscience de qui j’étais, et de ce que je peux réellement apporter.

Mais voilà, il me fallait trouver une porte de sortie. Car quitter ma société voulait dire aussi quitter le territoire, mon visa étant rattaché expressément à celle-ci.

L’ultime solution de secours pour rester sur le territoire et continuer à vivre l’American dream

La porte de sortie, nous l’avons finalement trouvé, mais je la considère comme temporaire. C’est grâce à Maxime que j’ai eu la possibilité de rester aux Etats-Unis et d’y travailler, en étant rattachée à son visa E2. La seule condition : se marier. D’où le mariage à Vegas. 😀

au guichet à l'ambassade des Etats-Unis pour le visa E1 dessin comiqueEt thanks god (comme on dit par chez nous), Maxime se sent bien dans sa société. Bon, il y a toujours des hauts et des bas, et ça fait peur quand ça reste en bas trop longtemps comme actuellement… C’est pour ceci que cette solution doit rester temporaire. La prochaine étape est de me procurer un nouveau visa pour moi, sur lequel Maxime pourra être rattaché au cas où : THE MISSION !!!

J’ai dû refaire un passage à l’ambassade des Etats-Unis à Paris en mars, pour recevoir mon nouveau visa. Et j’ai reçu il y a quelques jours mon autorisation de travail. Nous avons fait les choses dans les règles !

Ceci étant fait, voici maintenant la deuxième grande nouvelle :

Je monte mon business !

Incroyable, mais vrai ! C’est bien quelque chose que je n’aurai jamais pensé avant les USA. Ou bien, je disais ça quand vraiment mon travail ne me plaisait plus, mais je n’avais absolument rien de concret ou de fondé. C’était juste pour passer ma colère.

Mon père m’a toujours dit :

Ne monte jamais ton business, reste embauché en tant que salarié, c’est le mieux.

Désolée papa, je tente quand même ! J’ai décidé de faire une pause dans ma carrière de consultante SAP, pour tenter l’aventure entrepreneur qui n’a rien à voir avec ce que je faisais jusqu’à présent.

Depuis mars, je travaille à plein temps sur mon nouveau projet. Et je me suis donnée un an pour que ça marche. C’est un risque énorme, JE SAIS. Je peux très bien me ratatiner, comme réussir. En attendant, si je n’essaie pas, je ne saurai pas !

Comment j’ai trouvé l’idée ?

J’ai toujours voulu vivre à l’étranger. Le contact avec une autre culture, c’est mon truc. Et j’ai toujours été frustrée dans mon boulot en France, de ne pas avoir assez de déplacement professionnel à l’étranger. D’ailleurs, c’est ce manque cruel qui nous a poussé à nous expatrier.

les building à DallasMaintenant que j’ai retrouvé cette vie, je n’ai pas envie de la lâcher de nouveau, au que non !

Puis j’ai ouvert ce blog en août 2014, soit un mois après mon arrivée, dans le but de raconter nos aventures à nos familles et amis, et de tracer tous les bons plans utiles à l’expatriation. Et je me suis très vite rendue compte qu’il était lu aussi par des personnes comme nous avant et maintenant : qui souhaitent s’expatrier aux USA, ou qui viennent d’arriver.

J’ai reçu beaucoup d’emails de mes lecteurs me faisant part de leur intérêt pour le blog, comme quoi il est génial ! Et ça m’a beaucoup touché. 🙂 J’ai alors pris beaucoup de temps pour répondre à chacun avec des conseils, astuces et bons plans. J’adapte tous les jours le blog, selon vos interrogations et vos remarques.

Ce business, c’est quoi ?

Cette idée est alors née : je souhaite vraiment aider tous ceux qui souhaitent aussi vivre cette aventure inédite ! Cette aventure est pour tous les expatriés, unique. Et ne pas la vivre, c’est le regret assuré !

trouver un emploi avec visa aux USAJ’ai vu ce que cette expérience avait impacté sur moi : elle m’a changé la vie ! Car oui, au jour d’aujourd’hui, je m’éclate vraiment dans ma vie personnelle et professionnelle ! Depuis plusieurs mois, je n’ai plus le blues du dimanche soir, et je viens même à penser que l’année des 30 ans est la plus belle année d’une vie entière. 😀

Non, ce n’est pas tous les jours faciles. J’ai des moments complètement euphoriques, et d’autres moment de bad complet, à m’en rendre malade.

Mais quel challenge !! J’ai des milliards d’idées qui sont apparues, de la surexcitation tous les jours, et des opportunités que jamais je n’aurai jamais imaginé auparavant…

Et je suis persuadée qu’une aventure de la sorte peut vous ouvrir à vous aussi, des portes inimaginables.

Ce dont vous avez besoin, c’est ce que j’ai à offrir

Oui, j’ai remarqué ça ! Vous avez aussi envie de vivre une expérience unique aux USA, et qu’est-ce que je vous comprends ! Abandonner ce projet : c’est le regretter ensuite. Alors je vous aide à le réaliser !

Pour vivre et travailler aux Etats-Unis légalement, vous avez besoin d’un job, et d’un visa de travail.

Je mets alors à disposition sur le blog, le plus de ressources pertinentes possibles pour vous aiguiller dans vos démarches.

15 moyens de partir vivre aux USA couverturePour ceci, j’ai créé pour vous en cadeau de bienvenue, un mini guide à télécharger avec toutes les infos réunies pour trouver votre poste de rêve aux USA avec le visa à la clef. C’est la base ! Tous ces conseils, vous allez en avoir besoin pour comprendre ce qu’il vous attend. 🙂 Vous êtes plus de 2 000 à l’avoir téléchargé déjà… Cliquez ici pour le télécharger !

Mais aussi, nous avons créé Maxime et moi, une base de données complète répertoriant tous les employeurs qui ont l’habitude de sponsoriser le visa de travail ! Un outil absolument incontournable pour votre recherche. Une liste de ces 210 000 employeurs, dans une base de données ultra rapide et facile d’utilisation que Maxime a développé lui-même. 🙂  Cliquez ici pour y accéder !

Et enfin, je propose une méthode complète avec un condensé de conseils d’experts, à suivre étape par étape. Par contre, j’ouvre les inscriptions à ce service cette semaine seulement. La méthode ne sera plus disponible du tout à la vente ensuite, je proposerai d’autres services à la place (pour ceux qui ont déjà la méthode, ne vous inquiétez pas, vous y avez accès à vie, et en plus vous bénéficierez des nouveautés 😉 ).

Et vous êtes maintenant plus de 75 à bénéficier de ces 2 services que je mets à disposition.

Ce n’est qu’un début. Une ENORME liste d’idées nous attend, avec pleins d’axes d’amélioration, et d’autres idées de service à mettre en place. Je vous en parlerai plus en détail dans les prochains mois. 😉 Les choses évoluent vite par ici.

Est-ce que je reviendrais à travailler dans le secteur SAP ?

Peut-être que oui. Je garde de très bons souvenirs de travail d’équipe et d’entente entre collègues dans mes anciens projets en France, et aussi de la fierté d’avoir pu mettre en place des projets qui ont fonctionné et fonctionnent encore !

San Francisco, nos amisJe sais désormais ce que je veux faire, et ce que je ne veux plus faire en tant que consultante SAP. J’aurai bien appris quelque chose : ne pas accepter n’importe quelles opportunités qui se proposent.

Mais pour l’instant, la question ne se pose pas. Je suis bien contente de m’être écartée de ce domaine quelque temps, et je travaille maintenant à fond sur mes idées et projets pour vous aider à réaliser vous aussi, votre projet de vie : vivre une expérience unique aux Etats-Unis. 

Pensez-vous que je suis folle ? Pensez-vous aussi tenter une telle expérience ? Donnez votre avis dans les commentaires !

Testez si vous êtes éligible à partir travailler aux Etats-Unis en cliquant ici !

14 reponses pour Voici ce que je suis devenue après 2 ans aux Etats-Unis !

  1. Ton post est fabuleux !
    J’exagère pas, car on sent bien effectivement à quel point tu t’es libérée d’un poids pour enfin réaliser que tu pouvais être ‘toi-même’ plus que jamais, vivre ta vie intensément. En Californie, qu’importe comment tu t’habilles, qu’importe ta nationalité, que tu es de l’argent ou pas, l’essentiel c’est de croire à son projet.
    Cela ne veut pas dire que ce n’est pas possible en France, être soi-même ici c’est juste un travail de Titan, tandis qu’en Californie (je ne suis pas allé ailleurs aux US), c’est juste naturel !
    Autant dire que c’est une expérience unique, et qu’un retour en France peut aussi être très difficile car on y retrouve d’immenses difficultés, aggravées par toutes celles qui avaient disparues quand on était de l’autre côté de l’atlantique !
    Alors profites-en bien, et merci infiniment de partager cela pour comprendre que nous aussi, en France, on peut faire autrement, et que ce sont pas des difficultés qui doivent abattre les projets petits ou grands, avec un sempiternel « c’est pas possible, cela marchera jamais ». Il faut juste envisager ce que deviendront les problèmes actuels une fois que les projets sont lancés, car cela change la donne.
    Juste un conseil, trouve des personnes avec qui tu partages de réelles valeurs, et pose ces valeurs sur papier ! fait un jeu où chacun écrive les points les plus importants pour lui sur différents enjeux de la vie comme du business afin de voir si cela colle. Aorès, la seule chose importante, c’est l’envie ! Et là, il n’y a pas de doute à ce sujet, Sarah !
    Bravo !

    • Sarah dit :

      Merci Laurent pour ton retour. 🙂
      Oui, c’est à chaque fois la même question quand on revient en France en vacances : La famille et les amis en France nous manquent, notre appartement à Toulouse nous manque. Et puis quel beau pays la France ! C’est aussi un joli cadre de vie.
      Mais quand on arrive sur le sujet de la vie professionnelle… Tout s’effondre.
      Cet environnement dynamique qui nous entoure actuellement, ça fait pousser des ailes dans le dos. Et un retour en France, c’est comme un « retour en arrière ». Ca risque d’être très difficile effectivement, si demain nous devons quitter les USA.
      Et puis le cadre de vie en Californie (comme celui de New York) est loin d’être dégueu ! 🙂 Et les gens ici sont vraiment top (même s’ils supportent Trump, le point noir)
      Alors on s’accroche à l’American dream, et on rêve de la greencard.
      Et la France, ben c’est bien pour les vacances (ça rhyme en plus)

  2. sonia J dit :

    Super Sarah!! Belle aventure
    Chef d’entreprise depuis 15 ans en France, mon business aux States, je n’y pense même pas, vraiment plus motivée la France a pourri mes ambitions, mais tous mes encouragements car pour moi c’est la meilleure façon de vivre pleinement. Je me suis abonnée a la base employeurs mais malheureusement pas de réelles opportunités pour moi. Cependant, Je ne baisse pas les bras la méthode va surement m’apporter davantage. Je ne renonce pas a ce projet d’expatriation qui me tient a cœur depuis trop longtemps.
    Merci mille fois pour ces conseils précieux. Bonne continuation dans tes projets

    • Sarah dit :

      Hello Sonia, Merci 🙂
      Oui j’ai vu que tu t’étais abonné à la base des employeurs. On est entrain de l’améliorer encore et encore, pour que tous puissent y trouver leur bonheur. 😉
      Je te souhaite toute la réussite de ton projet !
      A très vite
      Sarah

  3. Elodie dit :

    Félicitations !!!! Tu as toutes les capacités pour mener à bien ce superbe projet de nouvelle carrière et puis tu sais ce qu’on dit SAP un jour… SAP toujours mdr !

    Depuis notre road trip nous n’avons qu’une hâte revenir… et l’ambiance grèves à répétition et gouvernement qui ne fait pas progresser le pays nous fait poser de plus en plus de questions… qui sait peut être qu’un jour tu nous conseilleras !

    De gros bisous !
    PS : eh mais c’est nous sur la photo mdr 😉 joli moment de retrouvailles à SF !

    • Sarah dit :

      Ah oui, je n’avais pas pensé aux grèves ! Ca me gonfle (maintenant que tu me parles de ça, je reprends mon esprit français, lol), il y en a à chaque fois qu’on revient en France !!
      Mais il y en a tous les jours maintenant ??
      Héhé, oui j’ai retrouvé cette photo de nous, j’ai trouvé que ça illustre bien « l’entente entre anciens collègues » maintenant amis ! 🙂
      Tu sais quoi… C’est quand on était parti 3 semaines au Canada pour notre voyage de PACS il y a plus de 3 ans, que nous avons eu l’idée de venir se faire une expérience sur ce continent… 😀 Comme quoi ! SAP, ça recrute ici, donc si vous vous décidez un jour, n’hésite pas !
      Et aussi, vous êtes toujours les bienvenues à la maison 😉

  4. Leandra dit :

    This was an awesome post Sarah! I’m glad you talked about the emotional journey. Excited to see you start out on the journey of entrepreneurship. You’re providing a great service and I’m sure it will help lots of people. All the best in your new endeavour! 🙂

  5. Elo et Tobi dit :

    Ahlala voilà, quand on se donne les moyens d’aller au bout de son projet comme vous l’avez fait, pas étonnant qu’on en retire un tel épanouissement. Le chemin du salut est parsemé d’embûches. Congrats, et plein de réussite dans ces nouveaux projets prometteurs on vous suit toujours avec intérêt. A très vite

  6. Irene M dit :

    Bravo Sarah pour ce très beau post !
    Tu as l’air épanouie, confiante, avec des idées plein la tête et c’est super plaisant de lire ça !
    Pour ma part, je suis ta méthode, et j’en suis très contente, elle est bourrée de bons conseils à suivre !
    Alors j’ai hâte de voir ce que tu nous réserves pour la suite 🙂

  7. Damas dit :

    Bonjour Sarah
    Félicitations et Merci pour le partage de ton expérience de vie. Avec Maeva, Ma Princesse de toujours, nous projetons de nous expatrier. Beaucoup d’idée de Business à concrétiser.
    Merci pour tout le dynamisme et les vibrations positive.

    Bonne continuation dans tous vos projets et à bientôt.

    Des Bisooo depuis Tahiti.

  8. Antoine B dit :

    Bonjour Sara !

    Vraiment super ce blog. Bravo pour tout ce chemin parcouru et surtout merci de le partager avec nous.

    Cette base de données que vous avez mise en place, c’est une vraie bonne idée ! 🙂 Juste une question à ce sujet : y’a-t-il possibilité de filtrer la recherche par type de contrat (VIE par exemple) ?

    A bientôt 🙂

    Antoine

    • Sarah dit :

      Bonjour Antoine,
      Merci pour ton retour. 🙂
      Pour l’instant, il n’y a pas la possibilité de filtrer la recherche par type de contrat, et ce n’était pas prévu dans les évolutions. Avec tous les retours que j’ai eu, tu es bien le premier à poser cette question. 🙂
      Ce n’est pas bête, je vais le mettre dans la boite à idées, à réfléchir !
      A bientôt

  9. Gregis dit :

    Bonjour Sarah merci pour ton post il est parfait
    Je cherche à partir a Los Angeles avec mon épouse et mon enfant
    Nous avons la trentaines et notre fils bientôt 4 ans
    Je voudrais tout savoir pour obtenir un emploi dans des sociétés française basé à Los Angeles
    Nous voulons quitter notre beau pays pour vivre une nouvelle vie avec une expérience unique à la clé !
    A force de me renseigné j’ai bien compris que cela étais compliqué d’avoir le visa travail
    J’ai besoin d’aide Svp !!! Snif snif …
    Nous voulons vraiment partir la bas ..
    comment y arrive ?
    Cela prend combien de temps pour enfin travailler et vivre la bas .??
    Merci d’avance pour vos réponses
    Si possible de me contacte en MP ce serais génial !
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.