3 idées de road trips à faire aux USA

Commentaires (0) A travers l'Amérique

Testez si vous êtes éligible à partir travailler aux Etats-Unis en cliquant ici !

road-dawn-mountains-skyLe road trip désigne un voyage d’agrément sur route qui consiste à parcourir une très longue distance, afin de découvrir les parcs nationaux et sites exceptionnels. Parfait pour les vacances aux États-Unis ! Pour ce voyage, la voiture et la moto sont les moyens de locomotion les plus adaptés.

Pour rappel, si vous n’êtes pas déjà sur le territoire ou en possession d’un visa, pensez à vérifier avant de partir que vos papiers administratifs sont en règle, notamment l’ESTA. Vous trouverez des informations plus détaillées sur le formulaire ESTA ici.

Le Sud de la Floride

Les Everglades font partie des parcs nationaux les plus connus aux États-Unis. Situé proche de Miami, il s’étend sur une superficie de 611 000 hectares, qui recouvre pratiquement tout le sud de la Floride. Une visite dans ce parc est un pur moment d’émerveillement que vous ne devez pas manquer sous aucun prétexte. Pour y aller, vous avez déjà le choix entre trois principales entrées par voies terrestres : depuis le Shark Valley Center à Miami, l’Ernest Coe Visitor Center à Homestead et le Gulf Coast Visitor Center à Everglades City. Pour accéder aux merveilles du parc, achetez un billet d’entrée de 10 € par véhicule ou de 5 € par personne, selon votre moyen de locomotion. Vous pouvez très bien vous y rendre à bord d’une voiture de location ou en réservant une place de bus auprès d’un tour-opérateur. Ouvert toute l’année, les Everglades sont accessibles à tout moment, même la nuit.

Everglades en Floride proche Miami Etats-UnisLes marécages de Keys sont constitués d’un archipel qui se trouve dans le détroit de Floride, non loin du golfe du Mexique et de l’île de Cuba. Les milliers d’îles et d’îlots sont les vestiges de vastes récifs qui se sont formés il y a 10 à 15 millions d’années. Ils sont reliés à la Floride grâce à une péninsule, surnommée « la route d’outre-mer ». Il est, en effet, possible de faire ce parcours à pieds, ce qui relève d’une expérience incroyable. C’est tout simplement exceptionnel de voir la vaste étendue de mer aux alentours avec un fond d’horizon époustouflant, surtout lors du coucher ou du lever du soleil. L’île de Key Largo renferme une incroyable faune aquatique que vous pouvez découvrir en faisant de la plongée. Le Parc national de John Pennekamp Coral Reef.

Les eaux bleues de Naples ne manquent pas de charme non plus. Cette ville de la côte ouest de Floride est également réputée pour son jardin botanique. Vous pouvez visiter de magnifiques parcs comme celui qui se trouve au bord de wetlands, où des alligators règnent en maître. Les stations de repos sont les plus intéressantes, avec des hamacs, des transats ou des fauteuils cosy.

La route 66

road-sunset-desert-travellingTrès célèbre, la route 66 fait encore parler d’elle, même si elle n’existe plus. Elle reliait Santa Monica en Californie à Chicago dans l’Illinois de 1926 à 1985. Subissant différents remaniements, sa longueur a beaucoup varié au fil des années. Cette route est à l’origine de nombreux mythes qui attirent les touristes. Beaucoup de portions sont restées intactes et ont conservé leur authenticité. Les villes qui se sont développées le long de cette route restent des sites touristiques incontournables: Albuquerque au Nouveau-Mexique, Amarillo au Texas, Kingman et Flagstaff en Arizona.

Pour être certains d’emprunter cette fameuse route 66, il est préférable de bien préparer son itinéraire. Sachez déjà que les routes suivantes appartenaient autrefois à la route 66 : I-55, I-15, I-40, I-44 et I-10. Les motards sont les plus intéressés par ce road trip qui va de Los Angeles à Chicago ou dans le sens contraire. C’est en effet une expérience inoubliable de parcourir autant de chemin sur des deux-roues. Mais malgré votre envie de partir à la découverte de cette rue fantomatique, n’oubliez pas de coïncider votre séjour avec les saisons de printemps et d’automne. La forte chaleur de l’été risque de vous rôtir, tandis que le froid de l’hiver risque de vous congeler.

Le Nord-Ouest des États-Unis

Le nord-ouest des États-Unis recèle également d’intéressants sites touristiques comme le Seattle Mount Rainier. C’est une chaîne de volcans encore actifs qui se trouve à Washington, à seulement 90 kilomètres de Seattle. Le parc vaut vraiment le détour, car il abrite des centaines d’espèces animales, dont certaines sont classées comme espèces menacées. Une visite dans ce parc permet entre autres d’admirer une forêt verdoyante dont les arbres sont centenaires.

car-st-cergue  Quant au parc national des North Cascades, il a une superficie de plus de 2000 km2. Ce parc de l’état de Washington est surtout connu pour ses paysages montagneux qui abritent les North Cascades. Très anciennes, ces montagnes existent depuis plusieurs millions d’années. Vous pouvez aussi admirer des lacs d’exception comme le lac Chelan. Celui-ci est le troisième lac le plus profond des États-Unis.

Le Glacier National Park est aussi un parc que vous devez absolument visiter si vous êtes dans le nord-ouest des États-Unis. Situé dans le Montana, il est fondé en 1910 et constitué de zones montagneuses. Ces dernières abritent une multitude de glaciers, de lacs et autant d’espèces animales et végétales. Il est même reconnu comme étant l’un des écosystèmes américains les mieux préservés.

Le parc national de Yellowstone se trouve dans le nord-ouest du Wyoming. Il est créé en 1872, ce qui fait de lui le plus ancien parc national dans le monde entier. Il est reconnu pour ses réactions géothermiques, notamment dans le grand parc de Prismatic Spring. C’est d’ailleurs la plus importante source d’eau chaude des États-Unis avec ses couleurs vives.

Qu’en pensez-vous ? Quel road trip vous intéresse pour vos prochaines vacances ?

Testez si vous êtes éligible à partir travailler aux Etats-Unis en cliquant ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.