Liste des choses à faire à Miami !

Commentaires (2) A travers l'Amérique

Testez si vous êtes éligible à partir travailler aux Etats-Unis en cliquant ici !

Miami, nous voilà ! C’était le passage obligé, il y a tant de stéréotypes sur cette ville !

Ce qui est incroyable, c’est que toutes les grandes villes des USA que nous avons visitées jusqu’à présent (San Francisco, Dallas, Washington, Boston, Philadelphie, Miami), ne se ressemblent aucunement ! Et alors, qu’est-ce que Miami vous évoque ?

Miami, ses particularités

Basée dans le sud de la Floride, nous avons Miami, et Miami Beach (la presque île). Nous sommes aux Etats-Unis, et pourtant, l’espagnole y est la langue la plus répandue. Miami a sa particularité : le culte du corps, tout est dans le paraître !cocotiers sur la plage de Miami Beach

Les hommes sont bronzés, musclés, et défilent fièrement dans leur grosse voiture sportive, avec de la musique à fond. Et pour les filles, je ne sais pas comment elles arrivent à avoir des rondeurs aussi bien placées ! Le savez-vous ? Apparemment, la chirurgie esthétique est coutume à Miami…

C’est une ville que le soleil aime. Il l’arrose de ses rayons très souvent dans l’année. Je ne veux pas faire de généralité, et me fier au cliché… Mais pourtant, la première chose que nous avons vue quand nous sommes arrivés : c’est une blonde parfaite, qui faisait du roller au bord de la plage. Aussi, le mythe de la plage de sable avec les cocotiers est bien vrai, mais plus prononcé à certains endroits que d’autres.

Fiche pratique

Comment y aller ? Nous avons pris la compagnie Spirit pour faire l’aller-retour New York – Miami, qui est une des moins chers. Si vous vous y prenez bien, vous pouvez en avoir pour 200 $ l’A/R. C’est une compagnie ultra low cost, donc tout supplément est payant : le siège, le bagage en soute, celui en cabine, etc. À l’aéroport, il n’y avait aucun écran pour annoncer le vol. La porte d’embarquement ressemblait même à une porte de garage. Bref, nous n’avons eu aucun problème avec cette compagnie.
Quand y aller ? Le meilleur moment serait entre février et avril. Il ne fait pas encore trop chaud à cette période, et il y a peu de précipitations comme de juin jusqu’à septembre. Et c’est toujours sympa de faire un séjour au soleil durant l’hiver glacial de New York !
Combien de temps y aller ? Nous y sommes allés 4 jours. Certains diront que c’est suffisant, moi je ne trouve pas. Nous n’avons pas fait tous les endroits que nous voulions. Je pense qu’une semaine est pas mal ! À condition de bouger aussi autour de Miami !
Où loger ? Miami Beach, c’est là où se trouvent tous les hôtels, en rang d’oignons le long de la plage. C’est une bonne place pour profiter de la plage et de l’océan. Nous avions trouvé un appart-hôtel à presque 200 $ la nuit, à 10 minutes de la plage à pied. Quoi de mieux que d’une petite baignade en fin d’après-midi !
Budget à prévoir 200 $ minimum, la nuit, si vous voulez être à Miami Beach. Pour 4 jours / 4 nuits, nous en avons eu à 2 pour : 800 $ d’hôtel et 260 $ de voiture. Ensuite, les bars, discothèques à South Miami Beach sont horriblement chers : 25 $ le cocktail dégoûtant (Le Mango).
Quoi faire ? Je vous invite à lire la suite de l’article !

Les endroits à voir et à faire à Miami !

Miami Beach

Nounou Bleu avec des lunettes de soleil sur la plage de MiamiNous sommes arrivés assez tard le vendredi soir, pour pouvoir profiter de la journée complète du samedi. Nous avons commencé par un brunch à Océan Dr. (carte), dans l’un des nombreux restaurants. Ensuite, nous avons été faire un tour sur Lincoln Road (carte), rue réputée où vous pourrez trouver une multitude de restaurants et boutiques, avec rabatteurs.

Puis nous avons erré toute l’après-midi au bord de la plage, et profité du soleil. Quelle dure journée ! De grands hôtels de luxe se dressent tout le long de la plage, constituant un réel « obstacle » entre l’île et la plage… C’est assez surprenant comme paysage !

Amateurs de danses de couple, nous ne pouvions pas séjourner à Miami sans sortir danser la salsa ! Nous avions entendu parler du bar Yuca (carte), mais il n’était pas ouvert ce soir-là malheureusement. Y êtes-vous déjà allé ?

Donc retour sur Ocean Dr., puisque le bar / discothèque Mango nous avait été conseillé. Ce que nous avons trouvé alors était complètement inattendu… Composé de multitudes de bars / discothèques ouverts sur la rue, Ocean Dr. s’était transformé. Nous avons plutôt trouvé une ambiance clubbeurs, que cubain… Chaque enseigne offrait sa musique aux passants, et des filles en string, collant résille et talon haut. Ça sentait la vie nocturne à grande échelle ! En gros, ce quartier est parfait si vous êtes en mode célibataire, clubbeurs et prêt à consommer. Je doute que cet endroit soit fréquenté par les locaux… Savez-vous si ça l’est ?

  • Maxime dans l'eau, océan à Miami
    maxime dans l'eau
  • Maxime et Sarah sur la plage de Miami Beach
    maxime et sarah miami
  • Maxime sur l'Espanola way de nuit
    espanola way
  • Sarah sous les cocotiers de Miami
    sarah cocotiers miami
  • sur la route pour Miami Beach
    miami cocotiers

Effectivement, le Mango diffusait de la musique salsa, mais seulement dans la partie restaurant. Le bar était dans une autre salle, où de la musique style R&B était diffusée…  Bref, pas terrible pour danser la salsa ! Par contre, des shows se déroulaient sur le bar. Un couple de danseurs professionnel a fait une représentation pour en mettre plein la vue. Puis d’autres ont chanté, dansé, dans le principe d’amuser la galerie. J’ai commandé un cocktail qui nous a coûté 25 $, et il était absolument écœurant…

En revenant de soirée, nous sommes passés par l’Espanola way, petite rue piétonne composée de restaurants qui semblaient assez sympathiques (carte) ! Nous nous sommes d’ailleurs arrêtés à PePe neRo, un restaurant italien, pour y manger. C’était un peu cher, mais nous avons apprécié.

Sarah avec un cocktail au Mango à Miami

Au Mango, avant d’avoir goûté au cocktail…

Le matin tôt, nous avons tenté de voir le lever du soleil sur l’océan. Apparemment, c’est superbe quand il fait beau, sauf que ça n’a pas été le cas pour nous.

En nous dirigeant vers le nord de Miami Beach, nous avons remarqué des canaux desservant d’immenses maisons, accompagnées de yacht… Pas mal, la vie par ici ! Puis nous nous sommes arrêtés dans le restaurant cubain Sazon, où nous nous sommes vraiment régalés !!!! Au menu : rôti au poulet à la banane plantain, accompagné d’un somptueux mélange de riz et beans (fèves). Très bonne adresse !

Oleta River State Park

Nous avons passé une après-midi à Oleta River State Park, au nord de Miami Beach. C’est 6$ l’entrée du parc. Beaucoup d’activités nautiques sont proposées dans ce parc. Malheureusement, ce jour-là, tout était fermé pour contamination de l’eau, suite à des orages récents… Nous n’avons pas pu en profiter. Nous avons donc opté pour le vélo. Nous avions le choix entre le cruise (vélo de balade), ou le montain (vélo de montagne). Comme nous n’étions pas équipés, nous avons préféré le cruise pour 1h30 à 36 $.

Par contre, nous avons trouvé que les pistes cyclables étaient assez mal indiquées, et qu’il y en a peu au final pour du cruise. Donc je vous conseille ce parc plutôt pour ses activités nautiques, si l’eau n’est pas polluée !

Brickell

part de gâteau au chocolat américain avec SarahC’est le quartier the place to be à Miami. Nous nous y sommes arrêtés un soir. Pleins de bars cosy égaient les rues, ça donne envie de s’y perdre. Notre stratégie, c’était de vagabonder, avec tous nos sens en éveil : visuel (aspect du bar), auditif (bruit, rire, musique), olfactif (si ça sent bon la bonne cuisine) et ressenti (ambiance joyeuse, festive). Le destin nous a amené au bar / lounge Blue Martini, où un concert se déroulait. Nous y avons passé une bonne soirée : le groupe de musiciens chanteurs étaient au top, l’environnement du bar était plaisant (nous étions assis en terrasse, autour d’un énorme bar), les serveurs ont fait leur boulot à l’américaine, les plats étaient tout à fait corrects (sauf l’énorme part de gâteau qui nous a été servi à la fin, avec je ne sais pas combien de couches de chocolat… À 2, nous n’en avons même pas mangé la moitié…).

Midtown

Nous avons aussi fait un petit tour dans le quartier Midtown de Miami (WYNWOOD) qui est le quartier des très jeunes et des art lovers. Nous avons vu pas mal de street art dans ce coin.

street art de Miami avec Maxime

Les alentours de Miami

Hollywood beach

plage avec des cocotiers de Hollywood beach juste avant un orageNous avons beaucoup apprécié Hollywood Beach (carte).. Le paysage est complètement différent du sud de Miami Beach ! Adieu les impressionnantes tours d’hôtel, place aux petites maisons mignonnettes, au bord de la plage. Et nous avons remarqué qu’il y a sensiblement moins de monde qu’à Miami Beach.

À Hollywood, il y a aussi les quartiers downtown et Young Circle (carte). À downtown, vous pourrez découvrir le Historic Shopping Street. C’est une rue pas très longue, mais qui a son charme… Elle traverse une voie ferrée. Si vous avez l’occasion de voir un train passé, vous allez vous croire dans le Far West… Durant le passage du train, je m’étais imaginée sur mon cheval, à essayer de rattraper le train… Bref, comme dans les films ! Young circle est un regroupement d’artistes. Vous pouvez entrer dans l’atelier de hot glass (un souffleur de verre), et faire vous-même votre verre !

Il y a aussi des galeries de peintures apparemment, mais nous ne l’avons pas fait.

Everglades Alligator Farm

panneau attention alligators, ne pas nagerPour notre dernier jour en Floride, nous avons décidé de vadrouiller encore un peu plus loin, histoire de découvrir aussi la Floride dans son état naturel ! Nous nous sommes rendus à la ferme aux Alligators, dans les Everglades. Le GPS nous affichait 1h30 de route. Un peu loin, mais nous avons quand même tenté le coup, et nous ne regrettons absolument pas notre choix, car c’était génial !

Nous étions plongés dans un environnement tropical, avec un climat chaud et humide, une végétation verdoyante et florissante, et un terrain marécageux. C’est 21 $ l’entrée par personne, et il faut compter trois heures à la ferme. Le Airboat ride est sensationnel ! Le principe, c’est de glisser à pleine vitesse dans les marécages ! Et il est possible de voir des hérons, crocodiles, et surtout des alligators !

Vous aurez aussi l’occasion de voir le moment où ces chères créatures sont nourries. Ce qui est marrant, c’est qu’il y a autant de vautours autour, que de crocodiles dans l’enclos ! Il y a aussi un show, l’animateur est impressionnant : il passe de serpent à croco, rien ne l’arrête ! Nous avons eu la possibilité de prendre dans nos mains, un bébé croco, et un serpent. J’ai beaucoup aimé les serpents, et à prendre autour ce python. Nous n’avons eu aucune crainte. C’est très curieux comme espèce, et quand je l’ai eu sur mes épaules, ça m’a inspiré la tranquillité… Nous conseillons vraiment ce parc !

  • Maxime sur le airboat dans les marécages de Everglades en Floride
    airboat everglades
  • un alligator à la ferme des alligators dans les Everglades
    alligator
  • Maxime avec un bébé alligator
    bebe alligator
  • Sarah avec un pithon sur les épaules
    sarah avec pithon

Marché de fruits frais

Non loin de là, il y a Robert is here, un marché de fruit et légumes frais, à découvrir absolument ! Je me suis sentie au paradis du fruit quand nous sommes arrivés là-bas ! Il y avait des étals de toutes sortes de fruits que je n’avais jamais vus avant. Des effluves différentes se mêlaient entre elles, créant une odeur très agréable.

Sarah au marché de fruits et légumes frais, en FlorideNous y avons trouvé des fruits locaux, comme la noix de coco, le guanabana, la mangue, la papaye, l’avocat, des fraises, et du key lime (citron vert), etc. Il y avait aussi du miel de différentes saveurs : avocat, mandarine, key lime… J’avais envie de tout goûter !

Maxime était radieux, de pouvoir enfin, me faire connaitre toute cette richesse de l’Amérique centrale (3 mois au Mexique, ça ne s’oublie pas !). Il m’a fait déguster le guanabana, et je n’aurai jamais pensé qu’un fruit pouvait être aussi bon sur terre ! J’imagine qu’il doit être difficile, pour les personnes qui ont grandi dans cet envionnement, de se séparer de ces saveurs ! Et la cerise sur le gâteau, c’est le stand de milkshake, très demandé ! Nous n’avons pas pu résister ! En sillonnant la région, nous avons effectivement remarqué la culture de plusieurs fruits et légumes, que nous avons eu du mal à identifier.

Schnebly winery

 le site Schnebly wineryFinalement, nous nous sommes arrêtés à Schnebly winery, une winery (une distillerie, plus qu’une maison de vin) terriblement sympathique encore ! Ils y produisent du vin et de la craft beer (bière artisanale). Il est possible d’y manger sous un toit en paille, d’écouter de la musique jouée en live, de déguster à tous leurs produits, et visiter la production. Nous avons mis un petit moment avant de nous rendre compte, que nous avions mis les pieds dans une maison de vin peu ordinaire…

Admettons que vous êtes vignerons ou amateur de vin : si je vous pose la question : avec quoi vous faites votre vin ? Quelle serait votre réaction ? Exploseriez-vous de rire devant mon air incrédule ? Pourtant, la question se pose. Parce que la « vinification » que nous avons visitée, n’est pas issue de raisin… mais de fruits de chez eux : des fruits tropicaux ! Eh oui, il faut bien faire avec les moyens du bord, non ? Et bien figurez-vous que leur vin est super bon ! Je préfère 100 fois ce vin, à celui de chez nous (je m’excuse auprès des grands amateurs de vin). La vinification est la même que pour le vin traditionnel, mais ils rajoutent du sucre en fonction des fruits.Maxime en dégustation à Schnebly winery

Pour la dégustation, nous avons choisi 5 vins : mangue, guava (agave), passion, agave + avocat, et au litchi. Le goût est très différent, et pour le coup, on peut dire que le vin est très fruité en bouche. 🙂 J’ai trouvé ça fabuleux, et les bouteilles pas très chères. Moi qui n’aime pas le vin, j’ai adoré celui-ci.

Autres

D’autres endroits nous ont été conseillés comme le Peanut IslandKey Biscayne et Key West ! Mais nous n’avons pas eu le temps de les faire… Nous planifions de revenir, au moins pour passer quelques jours à Key West !

Êtes-vous déjà allé à Miami ? Avez-vous fait autre chose ? Qu’en avez-vous pensé ?

Testez si vous êtes éligible à partir travailler aux Etats-Unis en cliquant ici !

2 reponses pour Liste des choses à faire à Miami !

  1. Hello,

    Pour répondre à ta question, effectivement je pense qu’il y a beaucoup plus de touristes que de locaux sur Ocean Drive 😉 J’ai beau avoir travaillé quasiment 2 ans à une rue de OD et vivre sur South Beach, je vais rarement dans ce coin ! Lincoln Road et Ocean Drive sont des attrapes touristes niveau restos (chers et pas souvent bons). Il y a pleins de bons restos tout autour, mais c’est sûr qu’il faut connaitre (j’ouvre bientôt un autre blog sur ce sujet 😉 )
    Je suis déjà allée au Mango Tropical Café, ambiance sympa mais pas de salsa en effet (bon plan: si c’est votre anniv, on vous laisse entrer gratis en montrant votre ID).

    On cherche justement à déménager sur Hollywood, cette ville a beaucoup d’atouts !

    Par contre, la ferme aux alligators n’a rien d’exotique (encore un attrape touristes selon moi). Pour voir des alligators libres, je recommande la balade de Shark Valley (au milieu des Everglades), avec une boucle à vélo de 2h au milieu d’alligators et oiseaux, le must !

    • Sarah dit :

      Bonjour Bertille!
      Merci pour ton retour d’expérience. 🙂 Oui, nous n’avons pas beaucoup apprécié Ocean Drive. Et on recherchait justement un bar salsa plutôt « local », qu’on n’a jamais trouvé, ou trop tard !! Pourtant on a passé du temps à chercher. 🙁 Mais Google ne sait pas faire la différence entre « salsa touriste » et « salsa où danser vraiment ».
      Merci pour l’astuce Shark Valley pour les alligators libres. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.