Catégories
A travers l'Amérique

Pennsylvanie, voyage de 3 jours dans le temps…

La petite maison dans la prairie… En vrai et à notre époque ! Découvrez les Amish de Pennsylvanie, et Philadelphie !

Testez si vous êtes éligible à partir travailler aux Etats-Unis en cliquant ici !

Les Etats-Unis nous réservent encore bien des surprises ! Dans certains endroits de ce large territoire, le temps s’est arrêté depuis plusieurs années… La Pennsylvanie en est un exemple. Nous nous y sommes rendus pour le long weekend du Memorial Day (jour férié en mai aux USA en l’honneur de tous les soldats et vétérans des guerres passées). Nous avons vadrouillé à Philadelphie, ainsi que dans les petits villages autour de Lancaster… Découvrez ce qu’il s’y cache !

Au cœur d’une communauté hors du commun : les Amish

sur la route, Amish country
Pendant que nous roulons en voiture, eux sont en calèche…

Dans certaines épiceries aux USA, vous trouverez des produits comme du lait, des œufs, etc. provenant de chez les Amish. C’est bien quelque chose qui m’a fasciné quand je suis arrivée. Mais qui sont-ils et pourquoi leurs produits sont-ils si réputés ?

Qui sont les Amish ?

Les Amish sont une communauté de personnes, qui puisent leurs origines des pays germanophones, comme la Suisse alémanique et l’Alsace. Ils vivent en campagne, dans une trentaine d’États américain et canadien. Mais les plus grosses communautés se trouvent en Pennsylvanie autour de Lancaster, et en Ohio, autour de Berlin. Ils parlent le dialecte allemand, on l’appelle le Pennsilvania Dutch… J’ai déjà entendu ça quelque part ! Mais oui bien sûr, le Swizerdütsch (dialecte suisse allemand) lors de mon séjour en Suisse alémanique ! 🙂

un ranch AmishMais ce n’est pas la seule originalité de ce peuple… Ils vivent complètement à l’écart de notre société moderne. Pour rappel, le système américain est particulier, il faut s’endetter pour exister. Les Amish, eux, ne consomment que ce qu’ils produisent. Ils vivent simplement de leur propre moyen, et rejettent ce monde qui les entoure… Et nous avons été surpris de voir à quel point ceci est bel et bien réel. C’est un vrai retour dans le temps que nous avons vécu !

Les Amish sont facilement repérables. Ils sont tous habillés de la même manière ! Les hommes sont vêtus d’une salopette, et d’un chapeau de paille droit. Les femmes portent une longue robe, avec un voile sur les cheveux. Ils se déplacent en buggies (calèche) attelé d’un cheval. Les ranchs Amish et les maisons sont d’une propreté impeccable ! J’ai d’ailleurs ressenti l’esprit Suisse allemand. La confiance règne, et on sent un certain respect de la nature. Nous les avons vus à l’œuvre : ils font les foins avec leurs chevaux !

un panneau attention buggies (calèche) Amish, chez les Amish, Amish countryAprès quelques recherches complémentaires, j’ai découvert ceci :

– Les Amish ne veulent pas utiliser ni TV, ni voiture, ni ordinateur, ni téléphone, ni électricité, ni consommer quoi que ce soit de la société extérieur à leur communauté ! Ils fabriquent leur maison, leurs habits, cultivent leurs fruits et légumes, se déplacent en calèche, et s’éclairent à la bougie… Niveau santé, ils se soignent avec des produits naturels, et par la réflexologie. Par conséquent, ils ont un véhicule motorisé pour toute la communauté, et ils se le réservent en cas de gros problèmes, pour se rendre à l’hôpital.

– Les personnes obèses n’existent pas dans leur communauté. Tout simplement parce qu’ils font d’importants efforts physiques au cours de leur journée. Aussi, ils sont croyants, mais je ne sais pas quelle est leur religion. Et il y a beaucoup d’enfants par famille, environ 5. Savez-vous que la communauté Amish grossie, elle double tous les 4 ans !

le travail au champ des Amish– Les Amish se considèrent vraiment comme une nation à part entière. Ils appellent les vêtements d’une personne de la société actuelle, les « english clothes »… C’est aussi de chez eux que le patchwork vient.

Il existe un autre peuple : les Mennonites. Eux sont moins réticents à l’intégration à la société moderne. Ils vont utiliser les véhicules motorisés pour se déplacer, et le téléphone pour communiquer. Mais ils limitent l’usage de la télévision ou autres matériels électroniques de divertissement.

Avez-vous déjà vécu une expérience Amish ?

Effet inverse : l’impact des Amish sur la société américaine

Ils ne se laissent pas influencer par notre société… Mais à l’inverse, nous le sommes ! Leurs habitudes de vie tellement différente des nôtres ne nous laissent pas indifférent. 

une boite à œufs qui vient des Amish, USADéjà, je connais les Amish, parce que tout le monde en parle ! Ils commercialisent une partie de leur production agricole dans les circuits de distribution classique. Ces produits connaissent un vif succès aux USA, car ils apparaissent comme des produits biologiques, sains, et cultivés à l’ancienne !

Cette communauté reste authentique. Mais vous imaginez bien le buzz qu’il y a autour ! Nous avons découvert, Maxime et moi, dans l’avion de retour de Los Angeles la semaine dernière, une série qui s’appelle Return to Amish (retour chez les Amish) sur TLC. C’est de la télé réalité chez les Amish ! Et encore plus surprenant, c’est que ce n’est pas d’aujourd’hui ! C’est la suite d’une série précédente : Breaking Amish (partir de chez les Amish). Et en cherchant un peu plus, il en existe d’autres encore !

Ce qui est encore plus marrant, ce sont les commentaires très mitigés sur ces shows à l’américaine. Beaucoup disent que c’est truqué, d’autres disent que non, etc… C’est incroyable ce qu’une communauté mystérieuse et discrète peut faire comme bruit autour ! (Et pour être honnête, nous partageons les doutes quant à l’authenticité des gens dans cette série, car d’ordinaire ils ne sont pas du genre à s’exposer…).

Et les attraits touristiques dans la région sont bien développés…

Visite de la région dans un train à vapeur, et manger dans une Caboose

C’est quoi une Caboose ?

red caboose hotelLa Pennsilvanie renferme un autre trésor : la Caboose ! C’était le dernier wagon du train, celui du conducteur et de l’ingénieur ! La caboose transportait tous les outils de maintenance, servait de bureau et zone de repos pour ces 2 personnes. Elles étaient construites en acier, jusqu’à ce que le gouvernement américain l’interdise dans les années 40, pour favoriser la production de tanks pour la seconde guerre mondiale. Ils ont alors eu recourt au bois. La caboose n’existe plus maintenant, elle a disparu dans les années 80, à l’apparition de la technologie avancée : électronique, informatique, etc.

Sur le millier de Cabooses fabriquées, il en subsiste plus qu’une cinquantaine. Certaines sont en bois, d’autres en acier. Vous savez maintenant pourquoi. 🙂 Une a été rénovée et exposée dans le parc de Lititz (carte). Vous pouvez la visiter gratuitement, un bénévole vous expliquera toute son histoire avec passion.

manger dans un wagon à Red Caboose Hotel, Amish country, PennsylvanieVous pouvez même dormir dans une Caboose, au Red Caboose Motel (carte). Le concept de cet hôtel est énorme ! Par contre, je vous conseille de réserver à l’avance. Il n’y avait plus aucune place quand nous avions regardé 3 jours avant. Par contre, nous avons mangé dans un ancien wagon. 

Visite dans un train à vapeur

Un vieux train à vapeur circule encore, maintenant aménagé pour les touristes. Pour avoir plus d’information et les tickets, c’est ici : Strasburg Rail Road.

Vous pourrez aussi visiter le musée Rail Road (chemin de fer) qui est juste à côté. Vous l’aurez compris, le chemin de fer a joué un rôle important dans cette région, et ils ont su préserver ce patrimoine.

Vivez une expérience Amish !

Grand plongeon 100 ans en arrière

une calèche AmishLes noms des villages sonnent commun pour nous : Strasburg, Manheim, Hamburg, etc… Effectivement, le farmland (la campagne) ressemble au paysage de chez nous ! Ce qui est différent, c’est leur propreté impeccable, et leur silo de forme spécifique.

Plusieurs activités touristiques sont proposées : visite de la région en bus avec un guide, balade en calèche (mais je ne suis pas sûre que ce soit avec les Amish buggies (calèches spéciales Amish).

Mais la visite qui nous a été vivement conseillée, c’est le VIP visit in person tour, par l’organisme Amish Experience tours. La visite se déroule de 17h à 20h. C’est 60 $ par personne, mais apparemment, ça vaut le coup ! C’est une immersion pendant 3 heures, dans 3 familles Amish différentes. Malheureusement, nous n’avons pas pu le faire car il n’y avait plus de place. 🙁

Sinon, vous pouvez flâner dans les endroits fréquentés par les locaux, comme le Bulls Head Pub à Lititz. Mais aussi, je vous conseille les fameux marchés Amish pour déguster leurs succulents produits du terroir !

Les spécialités culinaires à goûter absolument !

Amish country, pretzelLes marchés Amish, parlons en justement ! Ils sont présents à Central Market à Lancaster, mais aussi dans les villages comme Lititz ! Nous concernant, nous n’en avons pas fait malheureusement, mais nous nous sommes rattrapés sur le Mount Hope Estate & Winery qui se déroulait à Manheim. Une foire à vin qui ressemble à la Saint-Vincent en Bourgogne. Nous avons acheté notre verre à l’entrée, et avons dégusté gratuitement les vins de la région et craft beers (bières artisanales locales) sur des stands différents. La fête était agrémentée de petits concerts.

À Lititz (carte), vous découvrirez aussi le chocolate factory et une boulangerie de Sturgis Pretzels !

Loger chez une famille Amish

Le top des choses à faire, c’est de dormir chez une famille Amish. Vous serez totalement plongé dans leur quotidien ! Découvrez vite leur Bed and Breakfast et réservez-en un rapidement, ça part très vite !

Si vous n’en avez pas eu assez, allez voir aussi…

Un cloitre ! Celui de Ephrata Cloister

Malheureusement, tout est fermé le dimanche chez les Amish (nous n’avons plus l’habitude avec New York !). Mais nous avons quand même trouvé le cloitre de Ephrata ouvert ! Il est ouvert tous les jours jusqu’à 17h, et est fermé les jours fériés. Nous avons payé de mémoire 10 $ chacun pour une visite guidée des lieux.

dans une des maisons du cloître d'EphrataIl reste encore pas mal de petites maisons ! Nous sommes rentrés dans plusieurs avec le guide. Si vous ne souhaitez pas payer, vous pouvez tout de même vous balader dans l’enceinte des lieux.

Ce lieu a été créé par toute une communauté d’Allemands qui ont immigré en Pennsylvanie dans les années 1700. 200 personnes y ont vécu, dont 80 « frères » et « sœurs » (dans le sens religieux du terme), jusqu’à la fin de la seconde guerre mondiale. Le lieu était ouvert à tous ceux qui cherchaient le chemin vers le paradis. C’était un lieu qui avait sa propre religion, une liberté de penser destinée à tous. Ils étaient appelés les solitaires, et s’infligeaient une rude vie : peu de sommeil et beaucoup de travail : corvée, écriture, et chant pour les plus chanceux.

Et pourquoi pas Lancaster ?Demuth's Tobacco shop à Lancaster, USA

Je vous conseille de ne pas y rester plus de 2 heures. Les Amish n’y habitent pas, ils sont basés tout autour de la ville. Par contre, vous pourrez y voir DEMUTH’S, la plus vieille boutique de tabac des Etats-Unis, fondée en 1770 !  Mais aussi vous pouvez vous balader à Penn square, où se dresse le Central Market.

Retour au temps moderne : Philadelphie, la ville de l’Indépendance !

Le lieu de tournage de Rocky

Nous avons gravi les fameuses Rocky Steps72 marchent qui mènent au Philadelphia Museum of Art (musée de l’art). L’endroit (carte) où a été tournée une des scènes clefs du film aux triples Oscar : Rocky. Rien de mieux qu’une bonne vidéo à notre sauce pour illustrer tout ça, avec comme acteur principal, Maxime. 🙂

Le site est gratuit et n’est pas fermé. Vous pouvez y aller quand vous voulez.

Parcourez l’histoire de l’Indépendance des Etats-Unis

Nous avons participé à la célébration du Memorial Day. Petits drapeaux américains tout azimute, discours et concert de cuivre pour marquer le jour. Mais aussi, tous les musées, bâtiments et monuments ont ouvert leurs portes gratuitement !

 Nous avons visité :

la cloche de la LibertéNational Constitution Center, qui relate de l’indépendance des Etats-Unis. C’est très cultivant et ludique d’y apprendre l’histoire américaine via des projections sur 360° !
Liberty bell, la cloche de la liberté, symbole de l’Indépendance des USA, mais pas que ! Entourée de paparazzis, elle se dresse fièrement au bout de son musée dédié à elle seule.
– Independence Hall, avec la visite guidée du bâtiment, où a été signée la déclaration de l’Indépendance et de la constitution des Etats-Unis ! Le fameux « We the people ».

Pour acheter les tickets et vous renseignez sur les horaires d’ouverture de ces 3 sites, allez à Independence Visitor Center. Tout ceci se passe dans le Independence National Historical Park, c’est ici !

Mais aussi, la ville où il fait bon vivre

Morgan's pier à Philadelphie, USA Philadelphie est une ville gorgée d’histoire, mais est aussi plongée dans une ambiance cosy. Nous avons beaucoup apprécié cette petite ville.

Ville jeune, composée de vieux bâtiments, une balade s’impose ! Les maisons en briquette joliment arborées offrent un décor très agréable. Nous avons débouché sur la place d’un ancien marché en arches, où nous avons brunché. 🙂

Nous avons testé le El Vez, restaurant mexicain le plus réputé de la ville. D’aspect plutôt branché, ce bar offre des tortillas faites maison, et le guacamole est servi dans de grand bol authentique en pierre. Le bar Morgan’s pier est vraiment pas mal aussi. Ce bar à ciel ouvert est parfait pour boire un coup au bord des berges du Delaware River.

dans un hamac à Spruce-Street-Harbor-Park l'été à PhiladelphieLes soirs d’été, des hamacs sont installés dans le parc Spruce Street Harbor Park au bord du Delaware River. Moment plaisant pour profiter de la douceur du soir ! Des food trucks entourent le parc, donc aucun souci, si vous avez une petite faim. 😉

Niveau spécialité culinaire de la ville, c’est le Philly Cheesesteak, un sandwich fourré d’un steak coulant de fromage. Délicieux ! Vous en trouverez un peu partout dans la ville !

Qu’avez-vous pensé de Philadelphie ?

La fiche pratique

Comment y aller ? Lancaster est à 3 heures de route de la ville de New York. J’ai pris un train jusqu’à Philadelphie 30th station, ou Maxime m’a rejoint en bus. En train, c’est 1h10 de trajet pour 100 $, et en bus, c’est 2h pour 20$. Vous choisissez ! Ensuite, nous avons loué une voiture pour le weekend.
Quand y aller ? Le meilleur moment, c’est en été de début mai à fin octobre. Évitez le dimanche chez les Amish, tout est fermé  (il n’y aura même pas de marché) !
Combien de temps y aller ? Prévoyez minimum la journée chez les Amish, 2 jours sont encore mieux, car vous pourrez loger chez une famille Amish ! Pour Philadelphie, prévoyez au moins une journée pleine sur place.
Où loger ?

Le mieux est un de dormir dans une Caboose, ou chez une famille Amish, qui est le top du top ! Cliquez ici pour en trouver une ! 

Pour Philadelphie, nous avions logé à côté de 30th station (Amtrak station). La localisation était top, à côté de notre point de départ et d’arrivée, et non loin des Rocky steps et de la ville.

Où se renseigner ? Allez au Mennonites information center (carte) pour avoir toutes les informations de la région. Les gens y sont très accueillants. Pour Philadelphie, allez au centre d’information qui se trouve sur la place de l’Indépendance.
Budget à prévoir 120 $ minimum la nuit si vous voulez être dans un Bed and Breakfast Amish. Sinon, nous avions trouvé un Airbnb à 60 $ la nuit à 5 minutes de Lititz. Ensuite, il faut prévoir les attractions touristiques (comptez 60 $ chacun par jour), et l’achat des produits du marché. 😉
Quoi faire ? Je vous invite à lire l’article ci-dessus !
Testez si vous êtes éligible à partir travailler aux Etats-Unis en cliquant ici !

Par Sarah

Expatriée aux USA, je suis consultante, et blogueuse reporter.

Ce blog relate mon retour d'expérience à l'étranger : en étant étudiante, à l'issue d'un stage et dans la vie professionnelle.

J'espère qu'il vous sera utile !

3 réponses sur « Pennsylvanie, voyage de 3 jours dans le temps… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.