Saint-Valentin à Boston, sous 1,80 mètre de neige

Commentaires (0) A travers l'Amérique

Testez si vous êtes éligible à partir travailler aux Etats-Unis en cliquant ici !

Plus de 1 mètre de neige dans les rues, trottoirs impraticablesBoston, situé dans l’État du Massachusetts (carte), est une ville habituée à recevoir de la neige. Mais au point d’accumuler 1,80 mètre en 3 semaines ? Non, apparemment, c’est un record historique. Le taxi nous a confirmés qu’en 25 ans de vie ici, c’est la première fois qu’il voit un tel acharnement.

Habituellement, ils sont soumis à la neige de novembre à mars. D’ailleurs, nous avons remarqué qu’ils emploient des moyens et équipements assez évolués : toutes sortes de déneigeuses que nous n’avions jamais vu en France. Et malgré ça, ils se sont fait dépasser par les événements….

déneigeuse en mouvementNous y étions le weekend dernier, recevant une jolie tempête de neige pour le soir de la Saint-Valentin. Sur le trajet pour passer une soirée classique au restaurant en amoureux, un camion avec haut-parleurs nous hurlait de rentrer chez nous ! Ce que nous n’avons pas fait… Comment nous y avons survécu ? La suite un peu plus bas.

Que diable, pourquoi cette idée de Boston ? Maxime était parti en déplacement là-bas pour la semaine. Il a eu d’ailleurs beaucoup de mal à s’y rendre…

Le trajet

train lors d'une tempête de neigeDepuis Dallas, où nous avons passé le weekend précédent sous un soleil de plomb, son vol avec JetBlue avait été annulé, puis reporté au lendemain, puis de nouveau annulé et reporté 3 jours après… Mais que se passe-t-il à Boston pour perturber ainsi les vols ? Tempête de neige, pardi !

Au final, il a pu prendre le même vol que moi pour New York, avec American Airlines, en rachetant un nouveau billet à 694 $ (ça pique) la veille du départ. Il a pris ensuite un train (113 $ l’aller) jusqu’à Boston, qui a eu, au final, plus de 3 heures de retard, sur un trajet qui devait durer 4 heures à la base. Mais c’était le transport le plus fiable. Courageux ! En arrivant à Boston, il a pu se faire rembourser son vol JetBlue qui devait partir 3 jours après.

Je l’ai rejoint vendredi soir, sans souci, en bus avec megabus pour 41,50 $. Le trajet a duré 4h40, comme prévu, chanceuse qu’il n’ait pas neigé de la journée ! Le bus était assez confortable, sur 2 étages avec toilette. Et nous avions une prise de courant à chaque siège.

Nous sommes rentrés à New York avec la compagnie JetBlue, avec 3 heures de retard. Et quand on pense qu’on remet ça dans 2 semaines !

Se loger

stalactites sur 3 étages Fabriquant de crème glacée

à côté de notre hôtel

Ce weekend durait 3 jours, le 16 février est férié pour certains aux USA (President’s day), et c’était aussi celui de la Saint-Valentin. Les hôtels ont donc été pris d’assaut. Il vaut mieux réserver à l’avance dans ces cas-là.

Maxime a quand même trouvé une chambre à l’hôtel Chandler Inn en plein Boston (carte) pour 150 $ la nuit. Le chauffage de la première chambre qu’ils lui avaient proposé ne marchait pas, et la fenêtre avait le cadrant gelée à l’intérieur… Bof. Maxime a fait pression et il a pu avoir une autre chambre dans de meilleures conditions. Sinon dans l’ensemble, ce n’est pas un hôtel super classe, mais ce n’était pas trop mal pour du « dernières minutes ».

Spécialité culinaire

La spécialité de Boston est bien tout ce qui est fruits de mer, dont le homard. Vous trouverez donc tout un tas de plats dérivés.

Où manger des fruits de mer ?

Le premier soir, nous avons mangé au bar restaurant Trophy room dans l’hôtel, dans une ambiance jeune et décontractée. À la carte, paella qui n’était pas trop mal. (Quartier Bay Village)

Nous avons fait une pause l’après-midi au Quincy market de Faneuil Hall (plus de détails ci-dessous) pour déguster un lobster rolls (sandwich au homard).

 

plat de fruits de mer homard, maïs, palourdes

Lobster feast – Atlantic Fish

Le soir de la Saint-Valentin, nous nous sommes fait le restaurant McCormick de sea food (fruits de mer). Là encore, pour un événement de tel, il vaut mieux réserver à l’avance, même quand une tempête de neige est prévue le soir même. Nous y avons bien mangé ; clam chowda en entrée (velouté de palourdes dans un pain rond ; on trouve très souvent ce plat en bord de mer, que ce soit sur la côte Ouest ou Est), queues de homard en plat principal et cheesecake en dessert. (Quartier Bay Village)

Pour finir, nous nous sommes régalés à Atlantic Fish, restaurant de fruits de mer qui proposent pas mal de choix ; crabe, homard, palourdes, noix de Saint-Jacques… Le cheesecake était bon aussi. (Quartier Back Bay)

Où bruncher ?

jouer au bingo pendant le brunch MaximeLe samedi matin, nous avons brunché à Merrill and Co, un restaurant américain avec une ambiance bonne enfant. Un jeu était proposé avec plusieurs manches tout au long de la journée : le Bingo ! L’animatrice, d’humeur très joyeuse, nous a expliqués les règles du jeu. C’est comme le principe du Loto, sauf qu’il faut aussi prendre en compte les lettres BINGO. (Quartier Bay Village)

 

cake à la banane caramélisée

cake à la banane – Masa

Le dimanche matin, nous avons pris un brunch chez Masa, restaurant sud-américain plutôt stylé, ambiance conviviale. Il a l’air toujours bondé de monde, sauf ce dimanche matin, suite à la tempête de neige de la nuit… Nous nous sommes estimés heureux qu’il soit ouvert, parce que beaucoup de restaurants étaient fermés ce jour-là. À la carte, empanadas à la banane plantain, œufs façon mexicaine et cake à la banane caramélisée. MIAM, c’était très bon. (Quartier Bay Village)

Le samedi

Beacon Hill

stalactites neigeMotivés pour profiter de notre journée de Saint-Valentin, nous avons démarré par une visite à travers Beacon Hill, quartier le plus ancien de Boston (carte).

Effectivement très joli quartier résidentiel, les bâtiments sont construits en authentiques briquettes rouges. Nous en avons vu datant de 1807, plus d’informations sur son histoire.

Mais nous sommes quand même restés, la plupart du temps, scotchés aux impressionnantes montagnes de neige amassées sur les trottoirs, aux superbes stalactites au-dessus de nos têtes, et aux amas de neige dépassant des toits, menaçant de tomber d’une minute à l’autre.

Public garden

jardin publicNous avons traversé le Public Garden (jardin public) (carte). Là, nous avons pu nous rendre compte de la réelle hauteur de neige, dans les espaces non dégagés.

Le lac, à son milieu, était complètement gelé. Nous n’avons d’ailleurs pas pu nous empêcher de marcher dessus, comme la plupart des passants.

Et les pauvres canards étaient nichés dans la neige, en attendant surement que le lac dégèle…

Freedom trail

massachusetts state houseNous nous sommes ensuite lancés sur les traces du Freedom Trail (carte). C’est une ligne de briquettes rouges incorporée dans le trottoir. Elle fait le tour de la plupart des monuments, bâtiments à voir à Boston comme le Massachusetts State House avec son dôme doré (qu’est-ce que c’est ?) ou bien le Old City Hall, qui a accueilli le Conseil municipal de 1865 à 1969. Il y a maintenant un restaurant à l’intérieur.

Le départ est situé non loin du Public Garden. En règle générale, vous ne pouvez pas vous perdre, il suffit de suivre la ligne rouge.

freedom trailMais voilà, quand des blocs de neige de plus de 2 mètres parfois occupent les trottoirs, c’est un peu plus compliqué. Je le tournerais donc plus comme : mission, suivre la ligne !

Et c’est encore plus difficile quand il commence à neiger fort… La ligne s’effaçait gentiment sous nos yeux jusqu’à totalement disparaître… Nous sommes quand même allés jusqu’au Bunker Hill monument (qu’est-ce que c’est ?), le point final ! Merci Google maps !

La Freedom Trail fait environ 4 km, nous l’avons parcouru tout au long de l’après-midi, avec une bonne pause à Faneuil hall.

Faneuil hall

Quincy marketFaneuil Hall (carte) est composé de plusieurs marchés couverts : Marcy market, South market, North market, composés eux même de différents stands de nourriture, vêtements, objets diverses…

Un lieu très sympa où nous avons pu nous réchauffer devant un concert de militaires, et manger un Lobster rolls (sandwich aux homards), une des spécialités du coin (plus de détails ci-dessus).

Sur la place à l’extérieur, un cœur de glace était exposé, spécialement pour la Saint-Valentin. Amour et fraîcheur !

Le dimanche

apres tempete neige bostonAprès avoir neigé toute la soirée, et toute la nuit. Nous avons été réveillés, à 6 heures du matin, par le bruit infernal des déneigeuses. C’est en nous levant un peu plus tard que nous avons découvert… Boston aux allures de fin du monde.

Vous avez déjà vu le film « Le jour d’après » ?  C’était à peu près ça. Personne dans les rues. Voitures, trottoirs, poubelles, vélos, barrières complètement ensevelis : 20 cm de neige fraîche en plus, et un vent tourbillonnant faisant danser la neige et provocant des chutes de glace.

Gloups !

Première réaction : le vol de ce soir est-il encore maintenu ? Après avoir parcouru la dizaine de vols supprimés, nous sommes tombés sur le nôtre encore maintenu, quelle chance !

apres tempete neige bostonDeuxième réaction : on met les bottes, et c’est parti pour l’expédition pôle Nord !

Dehors, -15°C avec un vent peu commode. Les routes et trottoirs étaient impraticables. Nous avons quand même croisé quelque courageux, l’air désemparés et munis d’une pelle, qui tentaient désespérément de s’attaquer à Madame neige venue recouvrir leur véhicule (c’était déjà une belle prouesse de retrouver sa voiture). Nous avions envie de leur souhaiter qu’une chose : Good luck ! (bonne chance).

Back Bay

trottoirs enneigesBack bay (carte) est un quartier mignon, avec ses maisons victoriennes et ses petits commerces de proximité, son histoire. Mais avec la neige, tous les quartiers, malheureusement, se ressemblent…

Certains ont pris plaisir de profiter de leur raquette et ski… Ce qui était une très bonne idée, vu comment nous avons lutté pour nous déplacer.

Et puis nous avons croisé plusieurs journalistes, venus reporter les faits. Nous sommes passés plusieurs fois derrière les caméras. 🙂 Voici un article avec France tv info.

Cambridge : MIT et Harvard

 charles river Malgré les trottoirs impraticables, nous avons quand même tenté l’expérience des universités, qui se trouvent de l’autre côté du pont. C’était un beau challenge, sachant que Google nous estimait 40 minutes de marche, qui se sont plutôt révélées comme 1h30. Sur le trajet, nous avons découvert le Charles river (rivière Charles) complètement gelé et recouvert de neige, assez impressionnant. Une fois traversé le pont, nous avons eu le privilège de voir Boston dans toute sa splendeur.

MITNous avons été jusqu’au MIT, Massachusetts Institut of Technology, une des meilleures universités mondiales en science et technologie, son histoire. Nous avons pu visiter les locaux, ils sont libres d’accès.

Puis nous avons poussé le vice un peu plus loin, en se rendant à Harvard, 30 minutes plus loin selon Google, 1 heure en vrai. Sur la route, nous avons vu de nouveaux courageux faire leur jogging… Incroyable mais vrai.

Vous connaissez Harvard ? L’université la plus célèbre mondialement. Nous avons visité le campus universitaire. On peut dire que les étudiants y sont vraiment bien lotis, loin de nos campus universitaires que nous avons en France !

bibliotheque harwardPetites maisonnettes en briquettes rouges, joliment arborées, avec 2 ou 3 édifices au milieu comme une église et une imposante bibliothèque, rien que ça.

Nous avons finalement coupé net à la mission quand nous nous sommes retrouvés dans un couloir de vent effroyable, nous dissuadant de rester plus longtemps. Le vent devenu violent et redoutable, avait fait fuir les quelque courageux de l’après-midi. Sauve-qui-peut !

Fini les prises de risques, nous avons sauté dans un taxi arrivé par miracle, et retour direct à Boston se réchauffer et se restaurer dans un bar restaurant, où nous avons passé nos 2 dernières heures.

Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur Boston, je vous recommande le blog de Mathilde, Mathilde qui est expatrié comme nous, mais à Boston. Son blog est une mine d’or concernant cette région des Etats-Unis. 🙂

Alors, ça vous dit Boston ?

Testez si vous êtes éligible à partir travailler aux Etats-Unis en cliquant ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.