Ce qu’il faut absolument savoir sur le visa H1B

Commentaires (9) Les visas pour les Etats-Unis

Testez si vous êtes éligible à partir travailler aux Etats-Unis en cliquant ici !

Le visa H1B est un des visas de travail non-immigrant (donc temporaire). Il a été créé spécialement pour les salariés diplômés de l’enseignement supérieur, ou avec beaucoup d’expérience. Le diplôme requis est niveau bachelor (licence), ou il vous faut prouver 3 ans d’expérience pour chaque année d’étude manquante. Il n’y a pas besoin d’avoir une équivalence de vos diplômes français (ou autre), sauf pour les métiers de la santé (médecins, infirmières, etc…).

Il y a eu 1 700 visas H1B de délivrés pour la France en 2014.

Comment se procurer le visa de travail H1B ?

Comme tous les visas de travail, c’est l’entreprise qui vous recrute, qui doit vous parrainer (sponsoriser) pour le visa. Si vous ne voulez pas perdre votre temps, il vaut mieux axer vos recherches vers uniquement les employeurs qui ont l’habitude de sponsoriser ce visa. Car ils ne représentent que 10% des employeurs aux USA… Cliquez ici pour accéder à la liste des employeurs sponsors du visa H1B.
visa H1B, visa de travail pour les Etats-Unis

Vous n’aurez pas besoin d’avoir recours à un organisme sponsor comme ça peut être le cas pour le J1. C’est l’entreprise qui se charge de faire la demande de visa à l’USCIS (U.S. Citizenship and Immigration Services – département de l’immigration aux USA) avec l’aide d’un avocat, juriste de l’immigration.

Généralement, la demande du visa de travail se fait une fois que vous avez signé le employment letter (contrat de travail) avec votre employeur, et avant la date buttoir en mars de chaque année (voir ci-dessous les contraintes à prendre en compte). Il vous sera alors demandé de compléter un dossier complet par l’avocat ou par votre société, avec vos diplômes, expériences, coordonnées, situation familiale, etc… Ensuite, votre société peut souscrire au premium processing (processus accéléré) dans le but d’avoir une réponse dans les 3 semaines maximum. Sinon, les résultats sont généralement en juin de chaque année. La délivrance du visa se fait normalement entre début et mi-octobre.

Dans tous les cas, vous ferez les démarches au moment voulu, tout est géré normalement par l’avocat de votre société. Vous n’aurez plus qu’à répondre juste à ce qu’il faut, quand il faut.

Les contraintes à prendre en compte

La demande du H1B ne se fait qu’une fois par an, le dossier doit être déposé avant le 31 mars, pour une délivrance du visa de travail en octobre.

Success story aux Etats-Unis, l'histoire de UberLe quota de distribution du visa est de 65 000 par an. Le nombre de demandes varie tous les ans. Cependant en 2014, les demandes du H1B ont explosées. Il y a eu 2 fois plus de demandes qu’à la normale, ce qui était un cas semi-exceptionnel. Cependant, ce cas « exceptionnel » s’est prolongé durant ces 2 dernières années.

Donc on peut dire que vous avez actuellement une chance sur 2 pour obtenir le H1B, si vous êtes diplômé uniquement dans votre pays.

Effectivement, le quota est limité à 20 000 visas par an pour les personnes avec un diplôme américain. La demande étant quelque peu supérieure à 20 000, ceux qui ne sont pas sélectionnés sont ensuite remis en jeu dans la masse des 65 000 visas distribués pour tous.

En conclusion, si vous avez un diplôme américain, et que vous avez fait la demande dans les règles, vous êtes à 95% sur d’obtenir le H1B.

Face à cette hausse des demandes concernant les diplômés étrangers (2x plus de demandes que le quota ne le permet), le département de l’immigration a mis en place une sorte de loterie, par an et par pays de provenance. Cependant, j’ai entendu dire qu’il est possible d’accroitre ses chances d’être sélectionné grâce à certaines techniques que seul un bon avocat saura. Donc tout dépendra de celui que votre entreprise aura choisi…

Une loi est entrain d’être votée pour augmenter le quota de distribution de 65 000 à 110 000 visas pour l’année, ainsi que de 20 000 à 25 000 visas pour les diplômés aux USA. Malheureusement, il est confirmé par l’USCIS que l’année 2017 se déroulera avec les quotas actuels. On espère que ces quotas évolueront pour 2018, selon le régime du nouveau président américain.

Quelles sont les conditions d’obtention du visa H1B ?

Comme je l’ai dit plus haut, le salarié doit être diplômé en licence minimum (que ce soit dans son pays d’origine, ou ailleurs), ou bien doit avoir 3 ans d’expérience pour chaque année d’étude manquante.

visa usa immigrationIl y a souvent une confusion entre les conditions d’obtention de la Green card et du visa H1B. Pour embaucher un étranger et faire la demande du visa H1B, l’entreprise n’a pas besoin de prouver au gouvernement américain qu’aucun citoyen américain ne puisse convenir au poste avant, contrairement pour la Green card.

L’employeur a l’obligation de rémunérer son employé à sa juste valeur. Il existe des plafonds minimum selon le secteur et domaine d’activité. Cependant, ces plafonds restent plus bas que le salaire moyen américain, ce qui peut être un argument pour négocier son visa, mais qui est aussi très contesté chez nos amis américains. J’ai entendu que certaines sociétés embauchent des personnes sous visa H1B (souvent de nationalité indienne) pour remplacer les employés Américains, car ça coûte moins cher…

Sauf erreur de ma part, le H1B est ouvert pour toutes les nationalités, ainsi que pour tous les secteurs d’activité. Cependant, on peut discerné les domaines qui recrutent le plus :
Informatique – Ingénierie – Administration – Education – Médecine et santé – Mathématique et science – Management – Social – Art – Juridique – Ecriture, etc…
Vérifiez si votre domaine recrute en H1B ici !

Quelle est la durée du visa H1B et ses avantages ?

La durée du visa H1B est de 3 ans, renouvelable 1 fois. Il est donc valable pendant 6 ans.

Le visa H1B a 2 gros avantages. A ma connaissance, c’est le seul visa de travail non immigrant qui vous permettra de changer d’employeur une fois sur le territoire. Vous avez 10 jours pour vous retourner, sous peine de perdre le visa. (C’est déjà un bon délai 😉 )

Le deuxième avantage est que vous aurez plus de facilité ensuite pour obtenir la Green card. Cependant, pour prétendre à celle-ci, il faut que votre société prouve qu’elle ne trouve pas de citoyen américain à embaucher à votre poste. Aussi, si vous changez de société entre-temps, il vous sera plus difficile de négocier la Green card, et tout dépendra de vos relations avec votre employeur. Plus vous restez longtemps, plus vous êtes sur un domaine spécifique, et plus vous satisferez votre employeur, plus ce sera simple pour vous d’obtenir la Green card.

Que se passe-t-il pour les conjoints et enfants ?

Votre conjoint(e) marié pourra bénéficier du visa H4 lui permettant de vivre, et depuis mai 2015, de travailler aux Etats-Unis pendant toute la durée de votre visa H1B ! Vos enfants de moins de 21 ans non mariés pourront y être scolarisés.

Uniquement le mariage est reconnu aux USA pour permettre au conjoint de pouvoir y vivre. Le PACS n’existe pas ici.

Combien coûte le visa H1B ?

Le coût peut s’élever de 3 000 à 8 000$, selon les coûts de l’avocat (entre 500$ et 3000$), et si votre société souscrit au « premium processing » qui coûte 1225$.

Très souvent, ces frais sont pris en charge par la société. Vous aurez surement les frais du rendez-vous à l’ambassade à payer de votre poche (qui peuvent vous êtes remboursés par votre société), s’élevant d’environ 300$.

Plus de détails :

H1B Fee Component Fee in USD
 Base filing fee $325
AICWA Fee $750 ou $1,500
Fraud prevent & detection fee $500
Fee based on Public Law 114-113 $4000
Premium processing fee (Optionel) $1,225
Immigration Attorney Fee Varie de $500 à $3000

En conclusion ce qu’il faut absolument retenir

1. La première chose à faire pour obtenir ce visa est de trouver d’abord un job dans une entreprise qui vous le sponsorisera. Vous avez 2 façons de procéder : soit par candidature spontanée, soit en postulant aux offres d’emploi de ces sociétés. Découvrez les offres d’emploi des employeurs sponsors, ainsi que leurs coordonnées pour vos candidatures spontanées ici

visa H1B, visa de travail pour les Etats-Unis

2. Les demandes de ce visa ne sont traitées qu’une fois dans l’année, et la date buttoir du dépôt du dossier est fin mars. Donc je vous conseille de démarrer votre recherche d’emploi dès le mois d’octobre de chaque année, ce qui vous laisse à peine 6 mois pour vous familiariser avec le marché du travail aux USA, postuler, passer vos entretiens, et faire le dossier du visa. Plus de détails sur la démarche à effectuer :

  • Une des premières choses est de vous renseigner sur les salaires américains selon votre domaine, et de regarder si votre domaine recrute chez les employeurs sponsors en vous aidant de cet outil. Mais aussi de calculer votre budget de départ selon le coût de la vie aux USA.
  • Ensuite, vérifiez que votre CV soit bien au format américain, et faites en sorte pour qu’il soit le plus irrésistible possible. Travaillez votre template de lettre de motivation (avec votre demande de visa à l’intérieur). Procurez-vous plusieurs références et lettres de recommandation en anglais. Travaillez votre profil LinkedIn au maximum, et développez votre réseau. Préparez-vous à la culture américaine et comment se comporter face. Et identifiez les techniques d’approche des entreprises sponsors. Postulez, postulez (les offres d’emploi ici) ! Même si vous n’avez pas de retours positifs sur vos premières candidatures, ça va vous faire un bon exercice sur la façon d’orienter votre CV et lettre de motivation selon le poste, et comment faire du réseautage proactif (très important !). Tout ceci demande du temps de préparation. Et sans ça, notre comportement français peut énormément nous nuire aux USA malheureusement. 🙁
  • En décembre, lancez vos campagnes de candidatures spontanées à environ 200 sociétés qui embauchent dans votre domaine (en vous aidant de cet outil) ! Evitez de le faire pendant la période de Noël et jour de l’an.
  • En janvier, vous devez absolument décrocher vos premiers entretiens. Donc continuez à postuler le plus possible aux offres d’emploi !
  • En février, vous devez être en processus de recrutement, et passez plusieurs entretiens dans plusieurs boites différentes pour augmenter vos chances.
  • Votre but : obtenir une proposition d’embauche avant mi-mars dernier délai ! Vous n’aurez plus que 15 jours ensuite pour monter le dossier du visa H1B, à soumettre avant le 31 mars.

Etes-vous en recherche d’un sponsor pour le visa H1B ? Avez-vous encore des questions sur le processus du visa H1B ?

9 reponses pour Ce qu’il faut absolument savoir sur le visa H1B

  1. Bertille dit :

    Article clair et bien détaillé, par contre il y a une petite erreur :

    Les détenteurs du visa H4 n’ont pas le droit de travailler en général. J’en sais quelque chose puisque c’est mon visa depuis plus d’un an ! Il y a effectivement quelque cas où c’est possible depuis 2015, mais ça ne concerne pas la majorité des H4 (et notamment pas les Français). Je pense que c’est important de le préciser car ça peut changer pas mal de choses dans la décision de s’expatrier en famille avec un H1B – H4.

  2. Caroline dit :

    Bonjour,
    l’article est très intéressant, seulement j’aurai une question concernant les conditions d’obtention du H1B. J’ai fais quelques démarches auprès d’avocats américains lorsque j’étais en stage aux US, notamment pour avoir une traduction de mon diplôme.
    J’ai un BTS (soit niveau BAC+2 en France), et j’ai eu comme retour qu’il me manquait 2 ans d’etudes ou donc 6 ans d’experience…
    Comment savoir si la licence (BAC+3) sera donc suffisante?
    Les traductions de diplôme me paraissent très aléatoire.

    Merci

    • Sarah dit :

      Hello Caroline,
      Ce sont les avocats qui sont effectivement les mieux placés pour te dire. Donc s’ils t’ont dit ça, c’est que ça doit être ça. Je connais des gens qui ont un bac+3, avec un H-1B. Mais c’est possible qu’elle avait 3 ans d’expérience avant de partir aux USA.

  3. Margaux dit :

    Bonjour Sarah,
    Mon conjoint est actuellement aux USA depuis 2 ans avec un visa H1B. Nous souhaitons nous marier prochainement. Tout d’abord ma première question est, connaissez-vous le délai d’obtention du visa H4 pour les épouses ?
    Ensuite mon conjoint est également actuellement en plein process pour la green card, cela me permettrait il d’avoir un permis de travail ?
    Je ne sais pas si vous pouvez m’aidez sur ces questions,

    Merci beaucoup,
    Margaux

  4. Franck dit :

    Bonjour,
    J’aimerai aujourd’hui (Mai 2018) postuler au visa H-1B. Est-ce trop tard pour cette année, où y a-t-il un moyen de contourner la date buttoir de fin Mars?
    Est-ce que le “Premium processing” permet cela?

    • Sarah dit :

      Bonjour Franck,
      Oui malheureusement, c’est trop tard pour cette année.
      Prochaine date maintenant est le 1er avril 2019 (environ).
      Le Premium Processing ne concerne pas du tout ça, et il a été supprimé l’année dernière

  5. Pauline dit :

    Bonsoir, avec un visa H -1B est-il possible de trouver un moyen pour avoir la résidence permanente aux USA ? Et du coup rester travailler sur le long terme ?
    Aussi, il y a t-il moyen de pouvoir enseigner le français là-bas juste avec un master d’anglais (LLCE recherche) ? Sinon quel diplôme est le meilleur (plus de chances d’être accepté) ? CAPES ? CRPE ?
    Merci beaucoup.

    • Sarah dit :

      Bonjour Pauline, pendant ton H-1B, tu peux faire une demande de Green Card. Avec ça, tu pourras résider sur du long terme.
      Pour le diplôme, ça doit dépendre des écoles…

  6. VanessaN dit :

    Bonjour,

    Les frais sont assez coûteux pour l’employeur. Paye-t-il tout de sa poche ou une partie peut lui être déduite ? A-t-il des avantages à embaucher un étranger ?

    J’envisage de demander un poste à une des filiales de mon entreprise actuelle, qui est donc basée aux USA mais j’ai besoin d’argumenter sur la partie financière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.