L’étape ultime : le déménagement. Le gérer !

Commentaires (3) Formalités: Les premiers pas aux USA

Voici un dernier article concernant la période avant le départ, cette fois, sur le déménagement physique en lui-même. L’étape qui marque la concrétisation du projet : partir vivre et travailler aux USA.

Le jour du déménagement

Ça fait tout drôle, après tout ce temps à rêvasser « d’ailleurs »… De réaliser que, ça y est, le moment est venu de quitter notre vie ici. Ce jour-là, la tendance s’est inversée : après une joie intense pendant la préparation du départ, place à un peu de tristesse. C’est comme si nous tournions une page de notre vie.

Dur de quitter notre si bel appartement dans lequel nous nous sommes acharnés pour être si bien. Dur de dire au revoir aux amis avec qui nous avions passé du bon temps. Dur de reemménager chez les parents, et de séparer nos affaires entre Maxime et moi. Dur de supporter cette impression de « retour à zéro »… Mais pour ne pas baisser les bras, nous nous disions que, dans tous les cas, nous reviendrons. Ce n’est qu’une expérience d’un an, après-tout !

Quelques semaines avant, nous avions profité de la visite de nos parents pour remplir leurs voitures de nos affaires personnelles ! Destination : stockage chez nos parents.

voiture remplieEnsuite, 2 jours avant le jour J, nous avons commencé à vider l’appartement entièrement ; mise en carton et dispatching entre la cave et le chargement de la voiture. La chaleur écrasante du weekend ne nous a pas aidés non plus !

Nous avions prévu de déménager seulement avec notre voiture, une « compact », pas très grande. Nous étions un peu soucieux si tout allait y tenir, surtout pour un trajet de 8 heures… Eh bien, figurez-vous que nous l’avons fait !

Ça semblait anodin au départ, mais accumulées dans un « 3 pièces » de 60 m2, ça commençait à faire ! Objets électriques (TV, imprimante, ordinateur, etc.), décorations et tableaux, véhicules, outils, livres et matériels de bureau, draps, torchons et serviettes, etc. Et les meubles ?

Vendre

Dans un premier temps, nous avons fait du tri pour se séparer le plus possible d’objets encombrants et / ou inutiles. Nous avons aussi vendu la voiture via leboncoin (attention aux mails qui arrivent directement dans les spams). Effectivement, il n’est pas très bon qu’elle dorme pendant plusieurs mois au garage.

Nous n’avons pas vendu la TV, parce que nous venions d’en racheter une, mais je pense que nous aurions dû. Elle prend de la place, et elle ne vaudra surement plus grand chose d’ici quelques années, la technologie avance tellement vite…

Je vous conseille de commencer plusieurs semaines avant la date de déménagement. Mais même après avoir fait du ménage, il y en aura toujours…

Prendre avec soi

Nous avons décidé de partir aux USA avec seulement 3 valises chacun, et d’aviser ensuite, une fois sur place.

Le prix du billet d’avion comprend une petite valise de maximum 12 kg en bagage à main, et une grosse en soute de 23 kg maximum. Nous avons donc payé une valise en plus en soute de maximum 23 kg à 70 $ chacun.

Attention : si la valise dépasse le poids, les kg en plus seront facturés. Et si vous voulez prendre une deuxième valise supplémentaire, elle vous coûtera 200 $.

Livrer

Emmener les meubles ou pas ? Faites vos calculs ! Pour notre part, nous avions décidé de louer l’appartement meublé, ce qui nous a facilité la tâche.

Si vous ne souhaitez pas prendre un container pour un déménagement intégral, il est possible de vous faire livrer des affaires dans des cantines. Ce sont de grosses caisses métalliques, de différentes tailles, fiche technique. Il faut compter 80 € à 120 € pour 2 cantines, en moyenne à l’achat, et 950 € pour l’envoi. La société Bagages du monde est apparemment très bien pour ce genre de service.

Attention : sachez que certains de vos appareils électriques ne marcheront pas sur le continent américain, comme TV, console, grille-pain, sèche-cheveux, etc. Les prises et voltages sont différents : 110 V en Amérique, contre 220 V en Europe.

Si vous tenez vraiment à quelque chose, il est tout de même possible de l’utiliser avec un transformateur adaptateur. Les prix vont d’une quarantaine à plusieurs centaines d’euros, selon la puissance souhaitée. Mais le jeu n’en vaut pas toujours la chandelle, car parfois, le transformateur peut s’avérer plus cher que de racheter l’appareil en lui-même. Par exemple : pour faire marcher un sèche-cheveux de 2 400 W, il faudrait un transformateur 3 000 W, qui coûte environ 300 €.

Pour les téléphones, ordinateurs portables, NAS, il n’y a pas de souci puisqu’ils sont déjà équipés par défaut d’un transformateur, mais il faudra quand même prévoir un adaptateur de prise (de 4 $ à 8 €, l’unité). Cliquez ici pour vous en procurer !

Que faire des plantes ?

Voilà quelque chose de difficilement transportable malheureusement. Nous avions une dizaine de plantes. Nous les avons laissées chez plusieurs amis, que nous remercions encore d’avoir accepté de s’occuper d’elles.

Stocker

demenagementNous avions une cave avec notre appartement. Eh bien, je peux vous dire qu’elle nous a été très utile ! Nous y avons mis une bonne partie de nos affaires, qui ne craignent ni le froid, ni l’humidité.

Puis, nous avons séparé et dispatché tout le reste chez nos parents, dans nos anciennes chambres et au sous-sol, sous leur effarement… C’est là que nous nous sommes réellement demandés : « Est-ce qu’on est sûr de ce qu’on fait ? »

La liste

Une petite liste, pour ne rien oublier, qui vient se greffer à la liste générale de préparation.

Séparer les objets à emmener, à laisser ou à vendre
Vendre les meubles et objets dont on se sépare
Passer le contrôle technique de la voiture
Réaliser et diffuser l’annonce pour la vente de la voiture
Dispatcher les plantes dans leur nouvelle famille d’accueil
Préparer les cartons et charger la voiture
Ramener les affaires chez les parents
Séparer les affaires à emmener et à stocker
Vendre la voiture
Faire les valises

Le déménagement n’est pas une partie de plaisir en soi, mais il faut bien y passer ! Et je peux vous assurer que, oui, c’est triste de quitter une vie, mais quelle joie de partir explorer un autre continent ! Découvrez mes premiers mois 🙂

Ne ratez plus les nouveaux articles !


Inscrivez-vous à la newsletter du blog Vivre au-delà des frontières pour recevoir tous les prochains articles

 
 

3 reponses pour L’étape ultime : le déménagement. Le gérer !

  1. Cynthia dit :

    Coucou,

    Je te remercie pour ce blog. J’ai moi même le projet de partir vivre à New-York pour un an avec mo compagnon, et je t’avoue que tu m’as éclaircie sur pas mal de points. Mais tu m’as aussi donné encore plus envie de venir là-bas. (On y était pendant 12 jours cet été, et je suis tombée amoureuse de la ville).
    Petites questions: se marier est-il vraiment nécessaire? Vous, vous avez eu de la chance. ^^
    Et est ce qu’un bac+2 suffit pour trouver un emploi?

    Merci pour tes réponses, et au plaisir de lire de news articles 😉

    • Sarah dit :

      Hello Cynthia,

      Déjà, si vous êtes d’accord tous les 2 sur le même projet, c’est un bon début 🙂 Vous allez pouvoir chercher du travail en parallèle. Si l’un de vous 2 trouve un employeur qui propose un visa J1, E1 ou E2 (peut-être d’autres), alors il est réellement nécessaire de se marier, pour permettre à l’autre d’avoir un visa travail, s’il ne trouve pas tout de suite (tu peux voir les caractéristiques de ces visas dans l’article visas américains). Seul le mariage est reconnu aux USA pour prouver une union. C’est ce que nous nous sommes dit au début. Au final, en cherchant chacun de notre côté, nous avons finalement trouvé un employeur chacun, donc un visa chacun. Dans ce cas, le mariage n’est pas obligatoire.

      Dans mon entourage, je connais des expatriés qui ont majoritairement un master ou plus, mais j’en connais aussi avec un bac+2, ça dépend de ton secteur. L’informatique marche bien par exemple. Peut-être plus difficile, mais possible aussi de trouver dans les métiers comme assistant de direction ou assistant commercial. J’ai aussi croisé des Français dans les secteurs restauration et chocolaterie. Tu peux aller sur civiweb et regarder les offres, tu auras un bel aperçu des secteurs qui recrutent, et avec quel diplôme (voir l’article « partir travailler aux USA, c’est possible » pour plus de détails).

      J’espère t’avoir aidé… J’ai dans l’idée d’écrire prochainement, un article sur le marché de l’emploi.

  2. flo77150 dit :

    Merci beaucoup pour tout ces conseils ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.