Propriétaire en France : que faire de son appartement ?

Commentaires (12) Formalités: Les premiers pas aux USA

Testez si vous êtes éligible à partir travailler aux Etats-Unis en cliquant ici !

Il y a 4 ans, nous avons eu une longue discussion, Maxime et moi : investir ou partir ?

Et pourquoi pas les 2 ?

Honnêtement, à ce moment-là, je me faisais du souci : investir en France, c’est bien, mais ça veut dire aussi crédit à rembourser sur plusieurs années, et emmerdements fiscals en plus… Et est-ce que ça ne va pas ensuite bloquer le projet de partir ? Maintenant, j’ai la réponse : non.

Cependant, difficile de réaliser les 2 en même temps… Nous avons dû définir des priorités : premièrement, investir en France, et dans quelques années, partir aux USA pour y vivre. Ça va très vite !

Comment ça se passe financièrement ?

Mais voilà, en tant que primo-accédant, au moment de partir travailler à l’étranger, que faire de l’appartement ? Malheureusement, il n’est pas transportable… Nous avons alors opté pour la location. Découvrez les astuces pour louer son appartement…

Attention aux taux d’intérêt négociés


dessin comique Sarah et Maxime transportent leur appartementAttention :
si vous avez eu un taux d’intérêt négocié, il est peut-être seulement valable si vos revenus sont versés sur le compte de la banque qui vous a accordé le prêt… Avec un employeur outre-Atlantique, ce n’est plus possible, pensez aux frais de transfert et au taux de change à chaque fois (une trentaine d’euros environs) ! Nous nous en sommes aperçus en relisant le contrat de prêt. Réflexe, nous en avons parlé à notre banquier, qui s’est montré très compréhensif.

Attention à tous les heureux détenteurs du PTZ+ : ce prêt est seulement valable pour la résidence principale. Dans ce cas, ça ne l’est plus. Mais il existe une clause dans le contrat de prêt, précisant que le bien peut être loué pour 2 à 6 ans, dans le cas d’une mutation professionnelle. Le montant du loyer, cependant, est soumis à plafond, renseignez-vous auprès de votre banque.

Fixer le loyer

Pour fixer le montant du loyer, nous l’avons fait estimer gratuitement par une agence immobilière. Le loyer sera plus conséquent pour un meublé qu’un non meublé.

Suite à ça, calculez si le loyer rembourse à lui seul le prêt. Il est possible, sinon, de le réajuster dans le temps. Nous avons fait encore plus fort, nous l’avons renégocié juste avant de déménager… Au final, au lieu de le rallonger, nous l’avons raccourci. Notre échéance étant encore trop conséquente, nous comblons l’écart avec nos économies.

Calculer les déductions

Attention ! Plusieurs acteurs sont à prendre en compte dans les calculs :

– Seules les charges locatives sont à facturer aux locataires.

– N’oubliez pas d’inclure la taxe foncière dans vos calculs.

– Une assurance habitât est obligatoire, même pour le propriétaire qui a un locataire assuré. Nous payons 93 € l’année pour un T3.

– Les expatriés propriétaires ne sont pas très appréciés par le gouvernement français. Nous nous attendons à être taxés à environ 30 % (impôt sur le revenu), et 8 % (CSG-CRDS) sur les loyers que nous allons percevoir (en aillant aucun autre revenu en France). Nous aurons apparemment le bénéfice d’un abattement de 30 % sur le montant des loyers que nous déclarerons car nous louons l’appartement meublé.

Par exemple pour un non meublé, si vous louez votre appartement 700 € par mois hors charge, ce qui fait 8 400 € par an, vous paierez 2 520 € + 672 € = 3 192 € d’impôt sur le revenu et CSG-CRDS pour l’année.

Par exemple pour un meublé, si vous louez votre appartement 730 € par mois hors charge, ce qui fait 8 760 € l’année, vos impôts seront calculés sur la base de 8 760 – 2 628 € = 6 132 €. Vous paierez alors 1 840 € + 491 € = 2 332 € environ.

– Les honoraires de l’agence immobilière (voir plus bas) selon le type de prestation. Les pourcentages changent sensiblement d’une agence immobilière à l’autre, mais en moyenne, c’est ça (prix en 2015) :

Louer meublé ou non meublé ?

C’est une bonne question ! Tout dépend de là où vous partez, combien de temps et de la qualité de vos meubles…

Transiter les meubles

Renseignez-vous sur les coûts de transport, tout dépend du volume du container qui correspondrait à vos besoins. Pour un déménagement de Paris à New York (déménagement + container), il faut compter :

  • Container 20 DRY (33 m3) : de 4 000 € à 6 000 €
  • Container 40 DRY (67 m3) : environ 8 000 €

Et il se peut que vous ayez environ 300 $ de frais de scan à payer en plus, à la douane US entrante. Ne soyez pas à 100 $ près dans cette histoire !

Apparemment, la société Huet à Versailles est très bien, ils gèrent le déménagement de A à Z ; ils emballent tout, prennent en charge le container et les équipes à l’arrivée. Le plus long est de lister tous les objets et meubles que vous voulez transiter et d’en estimer la valeur.

Pour comparer les prix des déménageurs, vous pouvez recevoir 6 devis gratuits, via le site Expat blogs.

Autre solution

Nous avons décidé à la base de partir de 1 à 2 ans. Vu le prix d’un déménagement outre-Atlantique, payer 10 000 € (aller-retour) pour avoir nos meubles IKEA sur place ne nous a pas beaucoup séduits.

De plus, il faut savoir que pour un appartement meublé, le loyer espéré est plus conséquent. Et les impôts sur le revenu seront moindres, grâce à un abattement de 30 % sur le montant des loyers déclaré (qui correspond à l’amortissement des meubles). Référez-vous à l’exemple dans le chapitre « Calculer les déductions ».

Donc nous avons opté pour la solution de louer notre appartement meublé en France. Pour le reste de nos affaires, je vous invite à consulter l’article spécial déménagement, l’article pour trouver un appartement à New York, ainsi que celui pour se meubler sans se ruiner !

Trouver un locataire

que faire du bien immobilierAvant de partir, nous l’avons fait nous-même. Une annonce sur leboncoin avec quelques photos, c’est facile, rapide et gratuit.

Nous nous sommes ensuite rendus disponibles pour faire visiter l’appartement. Avant de rencontrer les personnes intéressées, faites une liste de ce qu’il va rester dans l’appartement et une autre avec les questions à poser ; Fumeur ? Quel métier ? Combien de revenus par mois ? Quel type de contrat ? Animaux ? Situation ?

Nous avons trouvé un locataire sérieux, justement un expatrié. 🙂 Une fois que vous avez trouvé le locataire idéal, vous n’avez plus qu’à signer le contrat de location et à procéder à l’état des lieux !

Liste à faire avant de partir…

Voici la liste des tâches que nous avons réalisées avant de partir, à ajouter à la liste générale de préparation :

Revoir et négocier les conditions du contrat de prêt avec la banque
Se renseigner sur les honoraires des agences immobilières
Estimer le loyer par une agence immobilière
Réaliser et diffuser l’annonce de location
Annoncer la nouvelle à la copropriété et récupérer les coordonnées des autres propriétaires
Clôturer les derniers travaux de copropriété
Faire visiter l’appartement et choisir le locataire
Signer le bail avec le locataire
Laisser les doubles des clefs à une ou 2 personnes de confiance
Établir l’état des lieux d’entrée et remettre les clefs au locataire
Modifier le contrat d’assurance habitation

Quand je parle de clôturer les derniers travaux de copropriété, c’est parce que suite aux derniers votes de l’assemblée générale, nous avons dû entièrement réaménagé le local à vélo à 2 mois du départ.

De plus, le ravalement de façade de notre bâtiment était encore en cours quand nous avons quitté l’appartement. Seule une façade avait été livrée. Plusieurs remarques avaient été faites lors du conseil syndical, qui devaient être suivies par la suite…

La gestion du bien à distance

Il faut savoir qu’investir, c’est du travail en plus par la suite ! Même en étant absent, il faut toujours être présent :

Résidence

– toujours être en contact avec les autres propriétaires, pour donner procuration lors de l’assemblée générale, dans le but d’éviter les gros travaux votés à notre insu !

– toujours suivre les travaux votés en assemblée générale. Je sais que ce n’est pas évident à distance, mais c’est possible avec les rapports du syndic.

L’appartement

– Toujours répondre aux problèmes du locataire. Même après rénovation de l’appartement, tout peut arriver ; fuite d’eau, fissures, panne d’électroménagers.

dessin ironique, propriétaire irresponsable face à une demande du locataire Maxime et SaraSi vous avez la chance d’avoir de la famille dans le coin, sous-traitez leur le plan d’urgence si une catastrophe arrive (s’il y a besoin de se déplacer rapidement sur les lieux).

Sinon, pensez à l’agence immobilière, mais renseignez-vous bien des prix avant.

Pour l’instant, nous avons sous-traité à un proche. Nous verrons par la suite…

– Le locataire vous apprend qu’il quitte l’appartement dans 3 mois. Difficile de sous-traiter cette partie, ça nécessite beaucoup de déplacements pour les visites, une étude attentive des personnes intéressées, l’établissement du contrat et de l’état des lieux.

Nous n’avons pas encore été face à ce problème. Je pense que nous ferons appel à une agence immobilière à ce moment-là.

Ne ratez plus les nouveaux articles !


Inscrivez-vous à la newsletter du blog Vivre au-delà des frontières pour recevoir tous les prochains articles

 
 

12 reponses pour Propriétaire en France : que faire de son appartement ?

  1. Elodie dit :

    Article super complet et intéressant !! Merci 🙂

  2. Laura dit :

    Les informations sont très précises, claires et efficaces!

  3. bastien dit :

    Bonjour,

    Article intéressant. Je suis dans le même cas et je ne sais pas si vous avez reçu votre première feuille d’imposition française depuis que vous êtes à l’étranger. C’est 20% min d’imposition + les prélèvements sociaux. Soit presque 35% du revenu généré.

    Avez vous rencontré ce pb ?

  4. Micka dit :

    Salut ! Votre article est tres interessant car j’envisage une aventure similaire mais en Australie dans le cadre d’un WHV.
    J’ai par contre acheté en PSLA (des clauses restrictives en plus on dira en contrepartie d’avantages fiscaux). Mais j’ai retenu qu’il etait possible de louer de 2 a 6 ans malgré le PTZ+ en cas de mutation (clause egalement présente dans mon contrat PSLA), ma question est donc la suivante : la mutation doit elle obligatoirement etre effectuée au sein de la meme entreprise ? (Et donc un grand groupe international si on va par la…) Ou le terme de mutation signifie seulement de changer de travail ?
    Merci pour votre eventuel retour !

    • Sarah dit :

      Hello Micka,
      Si tu as trouvé réponse à ta question, je veux bien la connaitre !! Car j’avais cherché partout à ce moment-là, et je n’ai jamais su…

  5. Simon dit :

    Bonjour à tous,
    j’envisage de confier la gestion de mon appartement à Actibail (http://actibail.com/). Apparemment ce sont les spécialistes de la gestion locative pour les expatriés. On me les a recommandés mais je voulais savoir si quelqu’un d’autre était déjà passé par eux pour avoir un deuxième avis ?
    Merci pour votre aide !

  6. Estelle dit :

    bonjour. ceci est très clair. Cependant j’ai une question. Je pars à l’étranger et dois garder mon appartement comme résidence principale pendant 1 an (histpire de fiscalité liée à une donation). Puis je à la fois travailler à l’étranger et garder une residence principale en France?

    • Sarah dit :

      Sauf erreur de ma part, résidence principale veut dire qu’on y réside.. Donc je ne sais pas. Vous pouvez vous renseigner auprès d’un conseiller qui s’occupe de ça

  7. salimah dit :

    bonjour,

    je trouve votre article très intéressant, je suis dans l’optique d’acheter sur paris mais je vis en allemagne. Vu le montant des impôts je ne sais pas si ca vaut le coup car il me faut prendre un crédit à la banque pour financer ce bien.

    en tout cas cela m’aide a mieux comprendre les enjeux…

    Merci et bonne continuation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.