Noël à Québec… Et la magie qui va avec ?

Commentaires (2) A travers l'Amérique

Testez si vous êtes éligible à partir travailler aux Etats-Unis en cliquant ici !

Nous avons rejoint mes parents à Québec, le 23 décembre au soir, après avoir vécu Thanksgiving à San Francisco et les mystères de Noël… 

Le trajet

a laeroportNous sommes partis du terminal 2 de l’aéroport JFK de New York.

Nous avons été impressionnés que tous les restaurants du terminal soient équipés d’IPad ainsi que de prises électriques et USB à chaque table ! Avec, nous pouvions commander à manger, avoir accès au net et aux informations de vol…

Nous avons voyagé avec Delta. Le billet aller simple nous a coûté 200 $ par personne et la valise en soute, 25 $.

Au moment du décollage, le personnel s’est aperçu que l’avion était trop lourd. Ils ont demandé alors que 3 personnes se portent volontaires pour reporter leur voyage au lendemain, même heure, avec un dédommagement de 300 $, plus la nuit d’hôtel et le taxi payés. Personne ne s’est dévoué pour voyager le 24, à 11h du soir…

1/2 heure après, nous voilà parti. Ils avaient donc trouvé un moyen pour alléger l’avion… Comment ? En retirant du kérosène ?

1h30 de vol et nous étions arrivés, excités d’atterrir sur la piste enneigée de l’aéroport de Québec… Mais le rêve s’est évanoui quand nous avons réalisé que notre valise en soute ne nous avait pas suivi. Le mystère du comment est résolu !

Je vous passe la partie réclamation bagages qui nous a coûtés encore une heure de notre temps (d’ailleurs, je lutte encore actuellement pour le remboursement). Et nous voilà donc dans le grand nord enneigé, en basket et petit pull… Et sans le cadeau de Noël de Maxime !

Mes parents étaient venus nous chercher en voiture de location, que nous avons aussi utilisée pour nous rendre à Niagara ainsi qu’à New York pour le nouvel an, plus d’informations pour en réserver une. Je vous conseille un 4×4 pour l’hiver ! Pour l’essence, en ce moment il est à 0,80 CAD / Litre et les autoroutes ne sont pas payantes.

La vieille ville

chateau de frontenac

Nous nous sommes baladés dans la vieille ville, à 2h du matin le soir même. Elle était complètement déserte et un vent glacial soufflait en permanence (ressenti, -15°C). Dur dur en basket et petite veste ! Heureusement que mes parents nous avaient prêté quelques affaires. Je vous conseille d’avoir de bons équipements pour Québec en hiver !

La veille de Noël, il y a eu le déluge toute la journée. Selon les Québécois, nous n’étions pas chanceux avec la météo, ils n’avaient pas vu de pluies à Noël depuis 15 ans apparemment.

promenade des gouverneursPeu importe, de tout manière nous n’étions pas équipés. Nous avons passé presque toute l’après-midi au marché fermé du vieux port (carte), pour se fournir en matière pour le réveillon de Noël. Réputé pour être le marché « attrape touriste », les commerçants nous ont paru plutôt agréables, et nous avons pu trouver des produits comme du vin de glace, du fromage local, et des produits de l’érable comme le sirop et le beurre. Ce dernier est à tester absolument !

Nous sommes retournés dans la vieille ville le lendemain de Noël. De la citadelle, nous avons récupéré la promenade des Gouverneurs (carte). C’est un chemin uniquement piéton, qui longe le haut du cap Diamant.

saint laurentDe là, nous avions une belle vue sur le fleuve Saint-Laurent partiellement gelé.

Nous avons suivi le chemin jusqu’au château de Frontenac (carte). Nous sommes entrés dans le hall majestueux, où des boutiques de vêtements de luxe et une galerie d’art y sont installées.

Le château est un hôtel luxueux (histoire). Si vous avez le budget, vous pourrez y prendre une chambre, plus d’informations.

Ensuite, nous avons sillonné les rues commerçantes de la vieille ville, dont la rue De Buade et la Côte de la Fabrique.

en famille

En famille !

Nous avons bien apprécié la boutique de souvenirs Le Sachem qui vend des objets fabriqués par les Amérindiens (carte).

Nous nous sommes arrêtés faire une pause dans le salon de thé Canadian Maple Delights (carte), spécialisés dans l’Érable. Maxime y a acheté un livre de recettes à base d’érable.

Donc même en étant à Québec à cette période, il n’est pas trop difficile de trouver des produits de l’érable !

Noël au gîte

sapin de noel revisite

Notre sapin de Noël revisité

Mes parents avaient loué le gîte B & B Le soleil nordique pour 3 nuits, dont celle de Noël. Nous l’avons fêté en famille, sans sapin, sans guirlande, sans neige dehors, effacé par la pluie de la journée… Et sans certains les cadeaux.

C’est bien le Noël, le moins traditionnel que j’ai passé jusqu’à présent ! Pour rattraper le coup, nous avons récupéré une plante avec encore quelques feuilles, pour y mettre à son pied, nos quelques cadeaux, qui étaient passés en bagage cabine.

Cette année, pas de foie gras, ni de saumon, ni de canard, ni de bûche en dessert… Mais une tourte au cerf, une autre à la dinde et à la canneberge (trop bon), du chevreau, tout ça accompagnés d’un cidre de glace. Et en dessert, une tarte à la canneberge avec du champagne ! Merci les parents !

Le gîte est basé à moins de 6 km du vieux Québec. Le propriétaire est sympathique et la maison est au calme et propre. Cependant, il faisait un peu froid dans le salon et la salle de bains.

Le jour de Noël, cadeau ! La valise arriva. Nous étions contents d’avoir enfin nos manteaux, pulls, bottes… Et le cadeau de Maxime qui était de grosses chaussures de neige !

Nous avons alors rapidement profité de nos équipements aux abords des chutes de Montmorency.

Les chutes de Montmorency

panorama chute montmorency

haut de la chuteÀ une quinzaine de kilomètres en longeant le Saint-Laurent, au nord de la ville de Québec, vous pourrez les découvrir (carte).

Le site est ouvert été comme hiver. L’hiver, le parking est gratuit, ce qui n’est pas le cas en été. Si vous ne voulez pas payer une dizaine de dollars, il est préférable de se garer un peu plus loin dans une rue adjacente (places gratuites).

montmorency centrale hydro-electriqueDes pontons sont aménagés pour arriver jusqu’à la chute. Puis, une passerelle surplombe celle-ci permettant de la traverser.

L’eau avait seulement la couche du dessus glacé, avant de s’engouffrer dans le précipice.

Nous avons suivi le chemin enneigé, tant bien que mal, jusqu’à l’autre extrémité. De là, un escalier en bois mène à la base de la chute. À cette période, il était fermé, trop dangereux !

le bas de la chute de Montmorency, formation d'icebergsLe paysage était magnifique, mais le vent glacial ne s’était pas calmé. Peu nous importait maintenant que nous étions équipés !

La chute en elle-même n’était pas figée. Par contre, à sa base, le bâtiment (surement une centrale hydraulique) était complètement verglacé, et des icebergs commençaient à se former.

L’hôtel de glace

Le fameux ! Il nous en a fait voir celui-là ! Le soir du 25, nous avions tenté de nous y rendre. Comme nous n’avions pas la 3G, nous ne pouvions compter que sur le GPS, qui nous a conduit à cette adresse : Ice Hotel143 Route de Duchesnay, Québec, QC G3N 0J3.

Sur la route, nous n’avons croisé aucun panneau de direction. Inquiétant pour un hôtel hors du commun. 3/4 d’heure après, à 40 km de la ville de Québec, après s’être perdus quelques fois, nous avons trouvé… Un endroit dépourvu de toute gargote glacée, pour ne pas dire, un champ de neige. Personne. Rien. C’était la nuit.

Nous avons finalement réussi à trouver un habitant, surpris de voir 4 touristes Français complètement perdus, qui nous a répondu : ‘l’hôtel de glace ? Mais… Il est à Québec ville !’

Imaginez notre déception ! En fait, l’hôtel de glace avait déménagé quelques années plus tôt. Vive les GPS à jour ! Comme nous ne sommes pas des dégonflés, nous avons retenté le coup le lendemain soir, cette fois à l’adresse de Google maps : Hôtel de glace, Rue de la Faune, Quebec.

hotel de glaceEt nous l’avons trouvé ! Malheureusement, nous n’avons pas pu l’approcher, car les portes n’ouvraient qu’à partir du 3 janvier… L’hôtel de glace est un vrai hôtel où vous pouvez réserver une chambre, plus d’informations.

Je me pose mille questions sur comment est-ce possible de vivre dans une maison de glace ainsi ? Et si on a envie de prendre une douche chaude (normal quoi), comment ça se passe ?

Si vous ne voulez pas y dormir, vous pouvez quand même y aller boire un verre (sens propre et sens figuré). Les verres ne sont pas en verre, mais en glace, pas besoin de glaçons ! Le bar est ouvert à tout le monde, début janvier jusqu’à fin mars.

Le Parlement

Nous nous sommes rendus 2 fois au Parlement… Fermé, rien n’était écrit sur la porte, alors que sur le site, il paraissait ouvert. Quelle est la cause de cette fermeture, Noël peut-être ? Mystère…

Enfin bon, sachez qu’il est possible d’assister à une visite guidée gratuite du bâtiment, plus d’informations.

La citadelle

citadelle de quebecNous avons fait la visite guidée en français (elle existe aussi en anglais).

Les visites sont environs toutes les heures, tout dépend des guides disponibles et de l’influence de touristes. Pour connaitre les horaires, il vaut mieux se renseigner physiquement à l’accueil.

Il faut compter 1 heure de visite et 1 heure pour découvrir le musée à la sortie, si vous en avez envie.

canon de la citadelleNous l’avons fait 2 fois, au printemps et en hiver. C’est ouvert toute l’année, sauf les jours fériés.

La visite guidée coûte 16 $ par personne, plus d’informations.

La visite de la Citadelle se fait majoritairement à l’extérieur, excepté la salle des cachots.

chateau avec maximeDes soldats sont encore en service dans ce lieu. Le guide explique pas mal de choses, dont la phrase « Je me souviens », que l’on voit sur toutes les plaques d’immatriculation des voitures québécoises !

De la citadelle, nous avions une belle vue sur le vieux Québec et le château de Frontenac.

En été comme en hiver

La région Québec est à faire toute l’année, les activités sont complètement différentes. En été, il fait très chaud, plus de 30°C et en hiver, il fait très froid, -30°C… C’est ce qu’il fait toute la magie d’un bon sirop d’érable…

Quelques photos de la chute de Montmorency, été et hiver :

Été

Hiver

chute montmorency ete chute montmorency hiver
Montmorency ete Montmorency hiver

Les activités en été (avril à octobre)

– Dégustation de homards frais. En plus, c’est 3 fois moins cher qu’en France (mai à octobre) !
– Aperçu des baleines sur le fleuve Saint-Laurent (juin à septembre),
– Participation à la récolte de la sève d’érable et transformation (avril),
– Fête dans les cabanes à sucre (avril, début mai),
– Dégustation de la tire d’érable,
Fête de la Tulipe, seulement à Ottawa (mi-mai),
– Randonnée dans les parcs nationaux et découverte des superbes cascades naturelles (mi-mai à septembre),
– Découverte des animaux : porc-épic, orignal, caribou, bison, castor ou encore… Un ours (mai à septembre),
– Sortie en kayak dans les Fjord (mai à septembre),
– Découverte des magnifiques paysages de toutes les couleurs (octobre).

Les activités en hiver (novembre à mars)

Changement de visage !

– Découverte des magnifiques paysages couverts d’un manteau blanc,
– Balade en raquettes dans les parcs nationaux et découverte des magnifiques paysages des Fjords gelés,
– Sortie en chiens de traîneau, de jour ou de nuit,
– Nuit(s) dans une yourte,
– Dégustation de la tire d’érable,
– Balade en motoneige,
– Ski en montagne et en ville ! (L’esplanade à Québec se transforme en piste de ski de fond),
– Pêche sur les lacs gelés, la truite que vous mangerez le soir même !
– Découverte des chutes gelées comme celle de Montmorency,
– Nuit(s) dans un hôtel en glace (janvier à mars) !

2 reponses pour Noël à Québec… Et la magie qui va avec ?

  1. gOO gAA dit :

    LE CHATEAU FRONTENAC A TOUJOURS ÉTÉ UN HOTEL.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.