Achat de notre voiture américaine… Devinez ce que c’est !

Commentaires (9) Formalités: Les premiers pas aux USA

Testez si vous êtes éligible à partir travailler aux Etats-Unis en cliquant ici !

Après avoir trouvé un appartement en Orange County à côté de Los Angeles, nous nous sommes attelés à trouver une voiture !

Eh oui, car je vous rappelle qu’il est impossible de vivre sans voiture en Californie ! Contrairement à New York City où nous n’avions eu aucunement besoin d’un véhicule, l’Amérique en règle générale reste le pays de la voiture.

Nous avions le choix entre une voiture neuve en leasing, ce qui est très courant aux USA, ou bien une voiture d’occasion.

Lease auto ou voiture d’occasion ?

Les leases sont très souvent sur 2, voir 3 ans. Dans notre cas, la durée du leasing est une contrainte. Mais, il est toujours possible d’arrêter le lease plus tôt, ou bien de prendre un lease directement à un particulier (je prévois un article spécialement dédié sur ce sujet, bientôt !).

voiture américaine d'occasion aux USAPour une voiture d’occasion, il faut faire très attention à l’achat, afin de minimiser les frais de maintenance dans l’année.

Selon nos calculs, que ce soit neuf en leasing ou d’occasion, ça revient à peu près au même niveau prix. Les mensualités du lease paie la dépréciation de la voiture. Et le fait de l’acheter d’occasion engendre un minimum de frais de maintenance (filtre à huile, clim, etc…), et la voiture perdra de sa valeur à la revente.

En calculant ce que ça nous coûterait par mois, que ce soit pour une occasion ou une neuve, ça revient à peu près au même. Donc après avoir analysé ces 2 solutions, nous nous sommes plutôt orientés vers une voiture d’occasion. Car nous avions déjà une idée en tête, un modèle de voiture qui n’est pas la plus récente…

En route pour le rêve américain : un weekend pour trouver THE voiture !

Le tour des concessions

Lincoln voiture américaineNous avons commencé à faire le tour des concessions repérées la veille autour de chez nous. Ça nous a permis d’avoir un premier aperçu du marché des voitures d’occasion.

Nous avons commencé par tester une Honda 4×4 Pilot à 7 500 $. Pourquoi celle-ci ? Nous sommes assez fans des énormes 4×4 que possèdent nos amis américains. Et il est vrai que ce serait bien pratique pour nos voyages moyennant une installation couchette dans le coffre…

Lincoln voiture américaineEnsuite, nous avons conduit une Lincoln Towncar à 4 000 $ : un vrai paquebot, la voiture américaine par excellence ! C’est possible de tourner avec cette voiture ? On ne dirait pas, la conduite est vraiment terrible… Et l’intérieur est surprenant, il y a un siège prévu entre les 2 de devant ! Jamais vu ça encore… Ils sont fous ces Américains.

La troisième a été une Nissan Compact très récente à 8 000 $. Une vraie voiture européenne, très maniable avec un petit moteur… Bof, pas très intéressant pour vivre le rêve américain.

Lincoln voiture américaineTrèves de plaisanterie, c’est rigolo d’essayer plusieurs types de voitures, mais ça ne nous fait pas avancer dans nos choix ! Nous regardons de nouveau sur le net en nous focalisant enfin sur ce que nous voulions par-dessus tout : la Ford Mustang des années 2005 à 2010.

Un rêve d’enfant mêlé à une lueur d’espoir… Pouvons-nous acquérir Mme Mustang ?

Bien choisir sa Mustang

voiture américaine d'occasion aux USA, Ford Mustang

Mustang 2005, pas cher

Tout ça se passe le même jour ! Après avoir sélectionné 2 annonces sur craigslist, en route pour voir 2 Ford Mustang…

voiture américaine d'occasion aux USA, Ford MustangLa première était blanche et décapotable, de 2005 avec 140 000 miles au compteur. Nous avons eu affaire à un revendeur, qui ne nous a pas paru très sérieux. À chaque fois que nous posions une question sur la voiture, il nous répondait « yeee, it’s fine ! ».

Super ! Sauf qu’il s’avère que la voiture avait énormément de défaut. Certes, elle n’était pas très chère, 6 500$, mais elle avait déjà un nombre de miles non-négligeable… Et en plus de ça, les pneus étaient lisses, elle avait un mauvais parallélisme, le volant tremblait à une certaine vitesse, et les suspensions n’étaient plus toutes jeunes, trahies par un grincement à chaque passage de dos d’âne.

Bref, ce n’était pas une si bonne affaire, malgré le revendeur qui ne cessait de répéter que nous ne trouverons pas d’autres Mustang à ce prix-là. Passons !

Mustang 2008 GT, un peu mieux

voiture américaine d'occasion aux USA, Ford MustangCette fois, c’était une Mustang 2008 GT à 8 000 $. Donc un V8 ! Encore une fois, c’était un revendeur peu scrupuleux. Je dis ça, car il est arrivé en « burnant »… S’il souhaitait nous impressionner, c’est raté. Son comportement nous a plutôt fait fuir.

Le véhicule tenait plus la route que la première, mais encore une fois, nous n’avons pas eu confiance au revendeur. Et en plus, elle était sale et les pneus lisses ! Suivante !

Déçus par cette première journée, nous avons redoublé d’efforts dans nos recherches sur Internet le soir même, jusqu’à obtenir 2 nouvelles visites le lendemain matin : un particulier déniché sur craigslist, et un garage par le site cars.com.

Mustang 2008, le coup de foudre

voiture américaine d'occasion aux USA, Ford MustangLa première de la journée a été une mustang noire 2008, vendue par un particulier. Quand il a ouvert sa porte, elle s’est présentée à nous dans toute sa splendeur : une pure beauté ! Elle avait une particularité que toutes les autres vues jusqu’à présent n’avaient pas : la boite manuelle. Maxime est radicalement tombé sous son charme. Son propriétaire nous a vraiment semblé honnête et respectueux, un nouveau point positif. Elle avait un kilométrage honnête : 70 000 miles et un carnet d’entretien tenu à jour depuis le début.

La seule chose inquiétante était ses longues nuits à dormir dehors, ce qui ne garantissait pas un état parfait du châssis et de l’essieu à cause d’une possible corrosion pas forcément visible. Et autres petits bémols, elle n’était pas décapotable, et sa boite était manuelle, ce qui est bien moins recherché sur le territoire américain… Son prix était aussi assez élevé, 9 500$, que son propriétaire n’a pas voulu négocier. Le lendemain il nous a rappelé pour nous préciser qu’il avait aussi pris une extension de garantie…

Mustang 2007, la finale

voiture américaine d'occasion aux USA, Ford MustangAu regret, nous continuons notre tour, jusqu’à finir au garage Klass Motors, où nous avons enfin trouvé notre petit bijou ! Une Mustang grise claire, convertible (décapotable), automatique, de 2005, tout simplement parfaite ! Maxime avait bien vérifié son état : pneus neufs, parallélisme OK, suspension OK, courroie OK, kilométrage OK, etc…

Mais la dernière Mustang n’était pas enterrée dans notre décision. Nous avons alors commencé une longue hésitation entre celle-ci et celle vue juste avant. Nous avons fini par faire une offre de prix à 8500 $ au lieu de 9500 $, qui nous a fait descendre le prix à 9000 $… Alors nous avons acheté, affaire conclue !

Finalement, c’est un gros business les Mustang !

Choses à vérifier avant d’acheter de l’occasion

Vérifier le CarFax de la voiture

Aux USA, les maintenances faites chez le garagiste sont reportées sur le carfax, une sorte de carnet de santé de la voiture, consultable depuis Internet, si le revendeur a payé pour le rendre public sur une période. Sinon ce sera à vous de payer pour y avoir accès.

voiture américaine d'occasion aux USA, Ford MustangC’est avec ce document que vous pouvez suivre toutes les révisions effectuées sur la voiture depuis sont début, très pratique ! Malheureusement, certaines n’ont pas été reportées pour notre Mustang, donc ce n’est pas systématique non plus, mais ça constitue une bonne base !

Notre voiture a été revendue via des auctions (enchères), ce qui est courant aux US. Cette mention est inscrite sur le carfax.

Bon à savoir : un garage revendeur ne peut revendre que des voitures non accidentées. Et il doit valider 120 points d’inspection de sécurité, ce qui n’est pas négligeable dans un pays où le contrôle technique n’existe pas…

Vérifier le « title » (carte grise)

Pour chaque annonce, particulier ou garage, vous aurez le « title » de la voiture :

clean Jamais accidentée
salvage Accidentée. Valeur de moins 20 % à moins 40 % (statut déclaré par l’assurance qui considère que la voiture n’est plus sûre)
rebuilt Réparée (statut déclaré après un examen de contrôle)

Vérifier si la voiture n’est pas en « hypothèque »

voiture américaine d'occasion aux USA, Ford MustangUne voiture neuve ou d’occasion n’est pas la propriété du vendeur tant que celui-ci n’a pas fini de payer son prêt.

Si sur le « title » (la carte grise), vous voyez des lignes LienHolder ou Lien, et que vous ne voyez pas des mentions comme lien release ou lien satisfied, cela signifie que la voiture n’est pas encore payée. La personne peu scrupuleuse en face de vous tente de vous vendre une voiture qu’il ne possède pas encore… Auquel cas, vous aurez de sérieux souci pour effectuer le changement de propriétaire.

Vérifier la côte de la voiture

Plusieurs sites existent. Celui de référence aux US qui fait office d’Argus s’appelle KBB. Cela vous donne aussi la côte revendeur. Le prix peut vraiment varier, si vous l’achetez à un particulier, ou à un garage (ce qui constitue la marge du revendeur).

Vérifier l’état de la voiture

Les 4 pneus
L’état du moteur : eau, couleur de l’huile (plus c’est clair, mieux c’est), courroie de distribution / d’accessoire
L’état de l’intérieur : plastiques et cuirs
Le parallélisme (la voiture doit tirer droit sans toucher au volant)
La puissance du moteur
La boite manuelle ou automatique
Les suspensions (en passant sur des dos d’âne)
La tenue de route (en conduisant dans les virages)
La clim
L’ouverture des fenêtres et la capote (si c’est une décapotable)
L’équilibrage des roues (en testant si le volant ne tremble pas à vitesse élevée)
La corrosion : que ce soit dans le moteur, sur la carrosserie ou sur le châssis

Le contrôle anti-pollution : il doit obligatoirement être fourni si vous achetez la voiture à un garage. Sinon c’est à vous de le faire une fois la voiture achetée.

Attention ! Ce contrôle est obligatoire pour faire le changement de propriétaire, et si votre véhicule ne le passe pas, vous aurez à effectuer les réparations.

La procédure d’achat

À l’achat, vous avez le choix entre un crédit, ou en cash. Nous avons opté pour la dernière solution. Ceci dit, le crédit est bien pour se constituer un bon credit score rapidement !

certificate of title, la carte grise américaine

Carte grise américaine

Le prix 9000$ englobait la commission du garage revendeur, mais sur ce montant s’ajoute les taxes de l’Etat de Californie de 10 %, ainsi que les frais de la DMV (Department of Motor Vehicle, l’équivalent de la section véhicule de la préfecture en France).

Les 10% sont l’équivalent de la TVA chez nous. La différence, c’est que même sur une voiture d’occasion, les taxes sont appliquées !

Donc à l’achat d’une voiture d’occasion, 2 procédures sont à appliquer :

  • le paiement des taxes,
  • le paiement de l’enregistrement du véhicule à la DMV, le title (équivalent de la carte grise) doit être renouvelé tout les ans.

Ce qui est bien en passant par un garage comme celui-ci, c’est qu’ils s’occupent eux-mêmes de tous ces papiers, ce qui nous a grandement simplifié la tâche ! Chose que nous n’avions pas pensé, si nous étions passés par le particulier directement…

documents achat voitureL’assistante qui s’est occupée de l’administratif, nous a même mis en relation avec un assureur. Une bonne chose de faite aussi !

Nous avons donc dû signer tout un tas de documents, de toutes les tailles possible ! Après la signature en l’état du véhicule et un chèque de dépôt, nous sommes revenus le lendemain avec le chèque du montant restant pour récupérer notre nouvelle voiture !

Attention : pour acheter une voiture, il vous faut absolument le permis américain (pas forcément celui de l’Etat où vous achetez la voiture).

Suite à tout ça, nous avons reçu le certificate of title 3 semaines après par voie postale, et nous aurions dû recevoir l’autocollant à coller sur la plaque d’immatriculation… Que nous n’avons pas reçu. Suite au prochain numéro !

Voiture parfaite… ou pas en fait

Malgré les efforts de Maxime à vérifier que tout soit nickel, nous avons eu une mauvaise surprise 2 jours après l’achat : bruit de courroie à l’accélération. Après des recherches sur Internet, il s’avère que ce bruit provenait de la courroie d’accessoire, ce qui n’était pas bon du tout !

voiture américaine d'occasion aux USA, Ford MustangPourtant, la courroie avait l’air toute neuve. Anguille sous roche. Maxime a préféré l’emmener chez Ford pour qu’ils fassent un diagnostic complet de la voiture, avant de revenir se plaindre chez le garagiste qui nous l’avait vendu. Le lendemain, nous avions le verdict : la courroie d’accessoire était certes en bon état, mais trop courte !

Avec le devis de 200$ de Ford sous la main, Maxime a ramené la voiture au garage avec une bonne dose de colère. Nous avions signé le véhicule en l’état, et nous n’avions pas pris la garantie (elle coûte minimum 1000$ par an). Résultat, les réparations étaient pour notre pomme ! Pour être conciliant, le garage nous a fait le prix de 150$ au lieu de 200$, ce qui a redoublé la colère de Maxime, estimant que cet incident se produisant 2 jours après l’achat n’est pas normal. À croire qu’ils ont graissé à mort le moteur pour cacher le bruit !

voiture américaine d'occasion aux USA, Ford MustangBref, Maxime s’en est pris à Yelp, le site des avis auquel tout le monde fait confiance aux USA ! Donc imaginez ce qu’un avis négatif peut valoir sur leur entreprise ? Une décote de popularité immédiate !

Maxime a alors envoyé un message privé au manager du garage via Yelp, en menaçant de mettre un mauvais commentaire si l’incident n’était pas réparé.

Et figurez-vous que ça a marché ! Celui-ci l’a appelé sans plus attendre, en proposant de faire les réparations gratuitement. Super réactif ! Nous avons récupéré notre voiture le lendemain, et depuis, elle tourne sans problème : un trésor cette voiture !

Quelle aventure ! Recherchez-vous à acheter une voiture aux USA ? Savez-vous déjà quel modèle ?

Ne ratez plus les nouveaux articles !


Inscrivez-vous à la newsletter du blog Vivre au-delà des frontières pour recevoir tous les prochains articles

 
 

9 reponses pour Achat de notre voiture américaine… Devinez ce que c’est !

  1. tonton dit :

    Top du top … bisoux

  2. Pierre dit :

    Bizarre votre histoire de courroie de distribution, sachant que sur les Mustang de cette génération c’est une chaîne…

  3. olivier dit :

    lol
    c rien une courroie d’accessoire !!
    galais qui qui fait du bruit?? c tout

  4. Antiautophobie dit :

    Les autos américaines,

    Pas mieux que les allemandes premium et de luxe de meme cylindrée mais quand meme super les américaines des supers pick up 4×4 ou sportives a gros moteurs coupleux de 6l et plus et pas cheres pour qui cherche puissance vitesse et beau design au prix des répugnantes voitures francaises.

  5. SEM dit :

    Une rêve… Pour nous aussi ! Passionnés de voitures américaines, on serait bien tenté par une camaro, ou une challenger… Avec un beau dodge ram pour les enfants ^^’
    Profitez en bien ! Vous la ramèneriez en France si vous deviez rentrer ?

  6. Simon dit :

    Salut Sarah !

    Je t’écris parce que je viens de débarquer aux USA et j’ai donc recherché et aujourd’hui trouvé ma futur voiture (je l’achète demain).

    J’ai donc suivi pas mal des conseils de cet article, j’ai acheté et négocié ma voiture avec un particulier.
    Quand j’ai fais ma recherche sur https://cnj.craigslist.org ou surs cars.com.
    Certains fournisseurs proposent un CARFAX « free » donc gratuit, ce qui veut dire que c’est eux qui ont payé CARFAX pour avoir le compte rendu.
    Par contre certains ne le font pas et c’est donc à toi de payer pour voir le CARFAX.

    J’ai donc recherché une voiture où j’avais accès au CARFAX gratuitement.

    Mais j’ai aussi utilisé : https://www.vehiclehistory.com/ qui est gratuit et qui permet aussi de voit l’historique de la voiture avec cependant des détails différents.

    Sur Vehiculehistory.com, on peut noter les « Recalls » qui peuvent être parfois élevé, j’ai compris que c’était des défaut de fabrications que la marque proposait de changer gratuitement aux propriétaires, mais certains n’ont pas de problèmes et donc ne font pas le changement.
    Attention donc aux voitures avec beaucoup de Recalls et/ou propriétaires qui ne font pas les changements.

    les Recalls sont demandé par la NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration).

    Exemple pour un Hyundai :

    Recall Subject: Steering:linkages:tie Rod Assembly

    Report Receipt Date: 04-28-2005

    NHTSA Campaign: 05V187000

    Manufacture: HYUNDAI MOTOR COMPANY

    Summary:

    Certain Passenger Vehicles May Have Been Built With Threaded Portions Of The Steering Gearbox Assembly’s Left And Right Inner Ball Joint Assemblies That Contain Internal Cracks In The Material Structure.
    Consequence:

    If The Inner Ball Joint Assembly Was To Break As A Result Of The Internal Crack, The Tie Rod End Assembly Would Not Longer Be Attached To The Steering Gear Box. This Would Prevent Steering Control Of That Front Wheel By The Separated Tie Rod Which Could Result In A Crash.

    Remedy:

    Dealers Will Replace The Steering Gearbox Assemblies On These Vehicles Free Of Charge. Owners Were Contacted By Telephone Beginning On April 8, 2005, And Instructed Not To Drive Their Vehicles. Hyundai Will Arrange To Pick Up And Return Their Vehicles After Repair. Owners May Contact Hyundai At 1-800-633-5151.

    Donc si le propriétaire n’a pas fait son « Recall » il est possible que le défaut puisse apparaitre sur la voiture que tu convoites.
    A creuser car je n’ai pas recherché plus que ça et j’ai choisi une voiture avec peu de recalls : 4 et les recalls n’étaient pas mécanique : airbag et ceinture.

    Voilà j’espère que ça aidera les futurs acheteurs !

    Merci pour le post en tous cas.

    Cheers !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.