Catégories
A travers l'Amérique

Notre noel 2018 à Puerto Rico : carnet de voyage et bons plans

Testez si vous êtes éligible à partir travailler aux Etats-Unis en cliquant ici !

Cette année, Maxime et moi avions envie de partir en voyage pour Noël. Je sais que pour beaucoup d’entre vous, la période des fêtes rime avec dinde au marron et neige. Mais nous avions quelque chose de complètement différent en tête. Même s’il fait très beau à Los Angeles en décembre (et en tout cas beaucoup plus chaud qu’en France), nous nous sommes décidés à passer les fêtes sur une île : Puerto Rico!

Cette île des Caraïbes n’est qu’à quelques heures de vol de Miami. Pour ceux qui ne le savent pas, Puerto Rico est un territoire américain. Donc nous n’avons pas eu besoin de nos passeports pour nous y rendre. 🙂

Pour bien commencer la nouvelle année, et permettre à ceux d’entre vous qui vivent dans des régions plus froides de s’évader un peu, je vous ai préparé un petit récap de nos vacances. Et quelques conseils si vous avez prévu de visiter Puerto Rico prochainement. 🙂

Puerto Rico : le paradis de la plongée

Puerto Rico est idéale pour les fans de plongée, un super endroit pour s’entraîner tout en ayant toujours pied. Le premier jour, on a donc pu tester le masque et la bouteille qui permet de respirer sous l’eau. Généralement, vous aurez un moniteur de plongée pour vous expliquer comment cela fonctionne. C’était plus que nécessaire dans notre cas puisque ni Maxime ni moi n’avions jamais fait de la plongée.

Notre moniteur a vraiment pris le temps de nous expliquer comment fonctionnait l’équipement de plongée et comment l’utiliser. Une fois que nous nous sommes sentis plus à l’aise, on a pu aller plus loin, sans jamais dépasser les 10 mètres de profondeur quand même. 🙂 Pour une première fois, c’était vraiment magique : la baie était aménagée pour les plongeurs, mais surtout pour protéger le corail, car il y en a beaucoup dans la région.

En deux heures seulement, on a pu voir :

  • un pufferfish (google translate me dit: « poisson lune » en français) ;
  • des poulpes ;
  • une tortues de mer ;
  • des anémones (ces plantes marines qui se rétractent au touché).

Je me suis d’ailleurs fait mordre par le pufferfish (celui qui gonfle comme un ballon quand il n’est pas content). Il m’a pris pour un crabe. 🙂 Quelques minutes après, on l’a d’ailleurs vu littéralement avaler un crabe vivant devant nos yeux. Une vraie scène d’horreur ! Maxime s’est senti un peu coupable, car c’est lui qui avait déterré ce pauvre crabe qui se cachait sous le sable.

Visite de Old San Juan

San Juan, c’est la capitale de Puerto Rico, et la plus grosse ville de l’île. C’est un endroit magnifique à visiter, avec son petit port et ses bâtiments colorés. Il faut bien sûr la visiter de jour, mais c’est aussi une ville qui vit énormément la nuit. Si vous sortez à San Juan après la tombée de la nuit, la première chose que vous entendrez sont les coqui frog (des petites grenouilles natives de Puerto Rico, mais que l’on avait aussi vu à Hawaï).

Visite de San Juan, Puerto Rico

En déambulant dans les rues de la ville, on tombe très souvent sur des concerts de salsa, et des groupes de musique qui jouent dans les bars. L’ambiance est très festive et latine, et beaucoup dansent !

Si vous êtes à Puerto Rico, je vous déconseille de faire l’impasse sur la vieille ville. Il y a tellement de chose à voir, à commencer par les forts de San Felipe del Morro et San Cristobal. Malheureusement, ils étaient fermés pendant notre séjour, à cause du shutdown fédéral aux Etats-Unis. Si vous n’avez pas suivi l’actualité, les députés américains ne se sont pas mis d’accord sur le budget pour la nouvelle année, ce qui bloque complètement les administrations depuis plusieurs semaines.

Visite pluvieuse… mais heureuse 🙂

On a quand même pu se promener dans le quartier, et notamment le long de la calle San Francisco, qui relie les Plaça del colon et de Armas. C’est une petite rue très charmante qui représente parfaitement le style portoricain, avec ces pavés peints en bleu. Vous pouvez aussi y voir la maison du gouverneur, et des rues entourée d’arbres comme si elles avaient été construites en pleine jungle. 🙂

On a ensuite continué à longer les remparts qui encerclent la vieille ville. Le temps était pluvieux, mais ça ne nous a pas empêché de parcourir presque toutes les petites rues pavées du Old San Juan. On a d’ailleurs fini sur l’Avenida de la Princesca qui part d’une magnifique fontaine pour rejoindre la station de bus.

Visiter Puerto Rico en hiver.

Il y avait un énorme concert de musique ce jour ci : un mélange de musiques latines (salsa/reggaeton). Mais aussi beaucoup de petits stands de street food qui nous ont permis de goûter les spécialités locales comme :

  • le mavi (ou mauby) : c’est une boisson très populaire dans les caraïbes. Si vous avez l’occasion d’en goûter, le mavi est une sorte de boisson gazeuse à base d’écorce d’arbre, de sucre brun et d’épices ;
  • les patata au jamon y queso (un plat de pommes de terre avec du jambon et du fromage) ;
  • des crêpes aux goyaves et au fromage ;
  • des sorrullitos (sorte de croquettes à la farine de maïs) ;
  • les alcapurrias : des petits beignets farcis à la viande.

Les spécialités portoricaines que l’on a mangé pendant notre séjour

Que manger à Puerto Rico ?

Autant vous prévenir, nous avons beaucoup mangé pendant notre séjour à Puerto Rico. C’est presque une raison à part entière de visiter cette petite île des Caraïbes. La cuisine portoricaine est un mélange de plusieurs influences, à l’image de son melting pot. On retrouve donc des spécialités tainos, africaines, espagnoles, et bien sûr américaines.

Pas de dinde, d’huître ni de foie gras pour Noël cette année, mais plutôt du :

  • Mofongo : petites bananes vertes frites, cuisinées avec de l’ail et de la couenne de porc, ou de conque (conch) ;
  • Empanadas (salées ou sucrées, notamment avec de la goyave) ;
  • Combo au riz et au veau mariné : un grand classique de la street food, que l’on trouve presque toujours dans les petits stands ambulants ;
  • de la conque ;
  • du grouper (un poisson local) ;
  • du homard.

Sans oublier les cocktails portoricains comme la pina colada, la sangria ou le punch. Si vous ne buvez pas d’alcool, vous pouvez toujours vous régaler avec un verre de jus de goyave frais. 🙂

Visite de la rain forest en ATV (quad)

Autre passage obligé si vous allez à Puerto Rico : la rain forest d’El Yunque. C’est une forêt tropicale dans laquelle il pleut en moyenne toutes les 45 minutes. Du coup, la végétation est luxuriante et c’est même l’une des principales réserves naturelles de Puerto Rico, et des Caraïbes.

Je vous conseille vivement d’y passer toute une journée si vous voulez vraiment apprécier cet incroyable écosystème et la forêt verte émeraude. Vous pouvez monter jusqu’à son sommet, qui culmine à près de 1 000 mètres, et vous baigner dans les nombreuses cascades et piscines naturelles du parc, ce que nous avons fait lors d’une pause quad. 😉

Sortie en quad à El Yunke

Chacun un quad, nous avons parcouru la rain forest ainsi. C’est un moyen fun et rapide pour en faire le tour en une journée. Et surtout pour garder ses pieds au sec, car les chemins de randonnées sont très boueux et pleines de flaques.

D’ailleurs, la forêt ainsi que le restant de l’île a été lourdement touchée par l’ouragan Maria l’année dernière et certaines installations sont encore en rénovation.

Plongée à Baja Lara

Nous avons pris la direction de Bajo Lara pour une après-midi plongée en apné, sous la tempête. On ne s’est pas démonté, on y est allé quand même. 🙂

Et bien on était les seuls…

Grande plage désertique magnifique, la baie est constituée en grande partie d’un sable d’une couleur rougeâtre unique. Il faut prévoir 20 minutes de marche pour longer la baie et arriver jusqu’au spot de plongée.

La baie est très calme, donc il n’y a pratiquement aucune vague. Et le champ de corail y est à couper le souffle. Nous avons exploré les piscines internes, d’où l’on pouvait admirer pleins de petits poissons. 🙂

Escapade en catamaran jusqu’à l’île de Icocos

Cette journée a été unique ! C’est là qu’on s’est senti complètement décrocher de la réalité. Au petit matin, nous avons pris un catamaran pour rejoindre l’île de Icocos. Attendez-vous à un énorme bateau sur lequel on peut embarquer près de 80 passagers : ce qui fait beaucoup de monde.

C’était tout de même un super moment, j’en garde vraiment un super souvenir ! Surtout que le vent permettait de naviguer avec la voile, et non au moteur. A bord, on a pu siroter un cocktail qui était très bon, et profiter du buffet inclus dans le prix.

Sortie en catamaran

On a vraiment eu l’impression d’être au paradis le temps d’une journée. Il faut compter à peu près 45 minutes pour rejoindre l’île de Icocos sur laquelle on accoste directement sur une plage de sable blanc. Avec l’eau bleue turquoise, le cadre est vraiment magnifique.

On a pu profiter des eaux chaudes et de la plage pendant le reste de l’après-midi. Mais aussi et surtout, nous avons refait du snorkeling (avec masque et tuba) pour profiter d’une multitude de poissons multicolores, et… de magnifique méduses aussi (jellyfish) !

On a pu voir :

  • plusieurs méduses majestueuses,
  • des poissons trompettes ;
  • des poissons bleu, blanc, gris, rouges, violet, brillant, à paillette, à poids jaune, à rayure, multicolores, des gros, des plus petits, des malicieux, etc.

Incroyable cette diversité qu’il peut y avoir dans l’eau, on ne s’y lasse pas une seconde ! Un vrai aquarium à ciel ouvert. On a été plus sous l’eau, que sur terre pendant ce séjour. 🙂

En tout cas, c’était une de mes expériences préférées à Puerto Rico avec la baie Bio Luminescence (encore de l’eau…).

Mon conseil : prévoir un petit bout de pain quand vous partez plonger. Vous pouvez nourrir les poissons et les observer d’encore plus près.

Journée à Vieques

Le jour suivant, nous avons décidé de rejoindre l’île de Vieques, petite île qui se trouve au Sud-Est de Puerto Rico (à environ 15 km). Laissez-moi vous dire que cela a été une véritable aventure pour y arriver.

On a en effet pris la (mauvaise) décision de se fier à Google Map pour trouver le Ferry. Grave erreur, car on aurait mieux fait de suivre Waze, ou tout simplement de poser la question aux portoricains.

On s’est donc retrouvé à l’ancien emplacement du ferry : des docks pratiquement déserts et laissés à l’abandon. On a finalement demandé à un local qui nous a confirmé que le départ ne se faisait plus là (même si on s’en doutait).

D’ailleurs, il nous a aussi dit qu’il ne fallait pas se fier aux horaires qui étaient affichés sur le site officiel du ferry, car ils changent tous les jours. Il n’y a donc pas d’autre choix que d’y aller directement et physiquement nous renseigner.

Départ de Base Roosevelt Roads

Le départ pour Vieques se fait donc maintenant depuis Base Roosevelt Roads. Nous sommes arrivés avec une heure d’avance, puisque les horaires indiqués la veille n’étaient plus d’actualité. 🙂 Malheureusement pour nous, le ferry était déjà plein et on a du changer nos billets pour partir l’après-midi.

Rebelote quelques heures plus tard : malgré que l’on soit arrivé 4 heures plus tôt, le bateau est parti encore une fois sans nous. On a finalement dû attendre une heure et demie de plus pour rejoindre l’île de Vieques.

Oui, nous avons passé la journée à attendre ce ferry !!!!

Morale du jour : ne prévoyez rien d’autres dans la journée, ni même le soir car vous n’êtes jamais vraiment sûr de l’heure à laquelle vous allez partir ou revenir à Puerto Rico. Pour nous, ça a été vraiment confus : l’organisation était très brouillon. On était parqué comme un troupeau de chèvres, et on ne comprenait pas bien les indications en espagnol (quand on les entendait car ça criait vraiment dans tous les sens).

Il faut savoir aussi qu’il est possible de faire le trajet en avion, beaucoup moins contraignant.

Nous avons finalement réussi à nous rendre sur Vieques (on n’y croyait presque plus à la fin…).

Bio Bay Tour

Mais on ne regrette pas la moindre du monde d’être arrivé à bon port…

Encore une expérience magique que je ne m’étais pas du tout attendu à vivre à Puerto Rico : le lac à paillettes.

Non, je ne suis pas en train de devenir folle. Honnêtement, je ne savais pas non plus que ça existait avant de le voir de mes propres yeux ! Malheureusement, il nous a été impossible de prendre des photos ou filmer. Nous avons essayé, mais c’est un écran noir que nous avons récolté, comme si on avait vraiment rêvé…

Nous avons été dans la mosquitoes bay, en kayak, à 10h du soir, nuit noire. Il n’existe que 5 baies bio luminescence dans le monde, et 3 sont basées à Puerto Rico, dont la plus impressionnante au monde, celle que nous avons faite.

Vous connaissez le film Avatar ? Vous croyez que c’est de la fiction ? Hum… Et si je vous disais que ça existe vraiment ! Les poissons lumineux, les paillettes sur les mains, partout.

Alors si vous avez aimé Avatar et que vous avez envie de vivre la même chose pendant quelques minutes de votre vie, je vous conseille vivement de vous rendre à mosquitoes bay en pleine nuit, en kayak. Et laissez la magie opérer..

A chaque coup de pagaie, l’eau s’illumine et prend une couleur bleutée/verte fluo. Prenez l’eau dans vos mains, et vos mains s’illuminent d’un bleue turquoise dans l’eau noire, et vous ressortez avec des mains pleins de paillettes. C’était complètement dingue !

Encore mieux : on pouvait voir des poissons passer de part et d’autres, de part la trace turquoise fluorescente qu’ils laissaient derrière eux.

Ce phénomène est dû par de petits organismes (des dinos). Ce sont eux qui permettent de créer cet éclat lumineux bleuté à chaque fois qu’ils entrent en contact avec un autre organisme.

Voila, plus de magie ! Que de la science.

Playa Negra : la plage de sable noir

Après le sable rouge de Baya Lara, nous avons fini notre séjour à Puerto Rico en beauté avec la Playa Negra, ou plage de sable noir (qui se trouve aussi sur l’île de Vieques).

Visite de Playa Negra à Puerto Rico.

Pour s’y rendre depuis la route, il faut emprunter un chemin de 10 minutes. Le chemin longe une rivière avant d’arriver sur la plage. Attention aux ronces par contre. 🙂

Honnêtement, elle est presque aussi impressionnante que celle d’Hawaï. Le contraste avec les traînées de sable noir et le sable doré, plus profond, est magnifique. Je vous conseille de marcher pour rejoindre la partie droite de la plage, où la concentration en sable noir est encore plus frappante. Vous pourrez aussi y admirer de magnifiques falaises rocheuses et crêtes.

Et voilà : c’est tout pour notre escapade à Puerto Rico. 🙂 Et vous, y êtes-vous déjà allé ? Si c’est le cas, n’hésitez pas à partager vos impressions, et vos bons plans dans les commentaires !

Par Sarah

Expatriée aux USA, je suis consultante, et blogueuse reporter.

Ce blog relate mon retour d'expérience à l'étranger : en étant étudiante, à l'issue d'un stage et dans la vie professionnelle.

J'espère qu'il vous sera utile !

2 réponses sur « Notre noel 2018 à Puerto Rico : carnet de voyage et bons plans »

Juste pour info ce n’est pas un poisson lune que vous avez vu ..le poisson lune ne mord pas et ne gonfle pas lol Sinon l’ile est superbe , j’en garde aussi un excellent souvenir il y’a quelques années….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.