Episode 6 Les coulisses du biz : visa E2 refusé !

Commentaires (0) Visa investisseur USA

Testez si vous êtes éligible à partir travailler aux Etats-Unis en cliquant ici !

Si vous me suivez depuis quelque temps, vous savez déjà que j’ai vu mon dossier de demande de visa E2 Investisseur refusé par l’ambassade début janvier de cette année.

Ce sera donc le dernier article de la saison 1. Peut-être même le tout dernier de la saga, les coulisses du biz et visa E2. Y aura t’il une saison 2 ? Tout va dépendre de ce qu’il va se passer dans les prochains mois…

Ce refus ne signe pas la fin de notre séjour aux USA, puisque comme vous le savez surement déjà, nous sommes bel et bien rentrés chez nous à Los Angeles depuis, sous un autre visa. Je ne mentionnerai donc pas les conséquences de ce refus, car j’en parle déjà longuement dans mon article retour à la maison.

Aujourd’hui, je vais surtout partager avec vous, la préparation de cet entretien, comment il s’est déroulé à l’ambassade durant lequel notre visa E2 a été refusé, et le grand pourquoi de ce refus. J’espère que mon expérience vous aidera à éviter de commettre les mêmes erreurs. Et à faire en sorte de ne pas voir votre demande de visa E2 Investisseur refusé si proche du but.

La préparation de mon entretien à l’ambassade

Comme vous avez déjà pu le lire dans le précédent épisode de cette série sur les coulisses du biz, j’ai du attendre 8 semaines avant d’avoir une réponse. Bonne nouvelle, mon dossier est pré-approuvé !! Je peux donc maintenant prendre rendez-vous à l’ambassade afin de passer l’entretien qui validera (ou invalidera) définitivement ma demande de visa Investisseur.

Comme pour tous les autres visa, le rendez-vous se prend directement en ligne, en fonction de leur calendrier. On a donc opté pour une date un mois plus tard, tenant compte de notre retour en France pour passer Noêl avec nos familles (tant qu’à faire !)Comment passer l'entretien pour le visa E2 Investisseur?

Il faut également payer les frais de rendez-vous directement sur le site de l’ambassade, ainsi que les frais supplémentaires pour couvrir la livraison de nos passeports avec le visa, 24 heures après notre passage à l’ambassade.

Nos avocats nous ont ensuite envoyé le pack complet afin que l’on puisse l’imprimer. Et l’apporter avec nous, le jour de notre entretien, en plus des autres documents qui nous sont demandés. Tout pour éviter un visa E2 Investisseur refusé. 

La lettre de l’avocat à l’immigration : le fil d’Ariane du visa E2 Investisseur

20 jours avant le rendez-vous, on reçoit également un appel des avocats pour nous aider à préparer l’entretien. L’appel a duré une bonne heure : le temps nécessaire pour revoir intégralement le dossier de plus de 200 pages, et préparer les réponses aux questions que l’officier allait me poser.

En plus du dossier, il fallait joindre une lettre des avocats qui est tout simplement le résumé de ce que contient le dossier. Mais surtout les points les plus importants à mettre en avant. Il fallait donc que je la connaisse sur le bout des doigts. Cette lettre, l’officier l’avait aussi en sa possession. 

Préparation des réponses aux questions autour de cette fameuse lettre

  • Le mission statement : je devais connaitre par coeur la mission de USponsor Me.
  • La nationalité de l’entreprise : la preuve que mon entreprise avait la même nationalité que moi en fonction de la distribution des parts entre membres.
  • Le montant que j’ai investi prouvé par les relevés de banque.
  • Le nombre de personnes que je compte embaucher dans les 5 prochaines années. Mais aussi les postes qu’ils allaient occuper, et le nombre total d’employés que comprendrait mon équipe au final.
  • L’utilisation qui allait être faite de mon investissement. Il doit être plus que marginal pour couvrir le salaire de mes futurs employés. Je devais donc connaitre par coeur l’estimation de mon chiffre d’affaire sur les 5 prochaines années.
  • Mes capacités à tenir le rôle de SEO et donc toutes les tâches que j’allais accomplir à la tête de mon entreprise. Notamment superviser mes équipes, prendre les décisions importantes. Gérer les partenariats, et avoir une vision sur le long terme pour mon entreprise.

Pour retenir tout ça, j’avais pris en note le discours que je comptais déballer à l’officier de l’ambassade le jour de mon entretien. Et je l’ai répété plusieurs fois devant Maxime pour être sûre d’être vraiment prête. Et donc éviter un visa E2 Investisseur refusé…

Croyez-moi, j’aurais pu le réciter par coeur dans mon sommeil !

Et arrive le jour J …

C’est mon troisième passage à l’ambassade, le deuxième pour Maxime. Autant dire que j’ai l’impression d’être une habituée de ce château fort. Car c’est certainement l’ambassade la mieux gardée de Paris.

Nous sommes arrivés donc tous les 2, 15 minutes avant l’heure de l’entretien. Nous sommes passés devant une première personne de l’ambassade qui vérifie si le dossier est bien complet avant même de rentrer. Puis la sécurité. C’est un peu comme à l’aéroport, mais avec en plus, confiscation du téléphone et de tous nos effets personnels. A part le dossier heureusement !

Ensuite, un officier en immigration vérifie que j’ai bien apporté tous mes documents. Il colle également le code barre pour l’envoi express de nos visas. Et organise le tout pour faciliter le travail de son collègue. Maxime était à chaque fois, avec moi.

Il ne nous reste plus que le dernier entretien à passer d’environ 10 minutes, avant d’avoir la validation finale de notre visa.

Le déroulement du dernier entretien

Comment j'ai vu mon dossier de visa E2 Investisseur refusé ?

J’ai pu répondre à toutes les questions que l’officier m’a posé avec aisance et fluidité, grâce à ma préparation de warrior !

Cependant, il y a eu quelques questions auxquelles je n’étais pas préparée, comme :

Pourquoi avez-vous besoin d’être basée aux Etats-Unis pour gérer cette entreprise ? Heureusement, je n’ai pas eu de problème à y répondre.

Comment votre entreprise va se différencier de la concurrence sur le marché ? Ah pas mal ! J’ai pu y répondre tout aussi facilement que la première. Avec beaucoup d’assurance. Ce business est mon bébé ! Le marché, je l’ai analysé en long, en large et en travers !

Jusque là : tout va bien ! Maxime et moi étions super confiants, et si proches du but ! Persuadés que nous allons repartir avec un visa investisseur.

Plus que 1 question : LA question de la mort…

Avez-vous déjà embauché ? Mince, dans la lettre des avocats, il est indiqué que j’ai déjà deux salariés… Alors que j’avais embauché à ce jour, 2 personnes en freelance pour commencer. Que dois-je dire ???? Cette fois, je suis prise au piège ! Une erreur dans la première année du Business Plan que j’ai malencontreusement loupé lors de la revue du dossier. My bad! J’ai donc choisi de dire la vérité et d’assumer que je n’en étais encore qu’au processus de recrutement. Un 7 à la place d’un 8 (2017 au lieu de 2018) m’a vallu le visa E2 Investisseur refusé, et 3 mois de travail dessus de perdu !

L’officier m’a quand même donné une chance de me rattraper en me demandant :

Comment avez-vous calculé vos chiffres prévisionnels ? ARG! C’est la fin des harricots. Impossible pour moi de justifier les chiffres revus à la “sauce américaine” sans une bonne préparation dessus ! J’en parle justement dans le précédent épisode de cette saga. J’ai alors simplement répondu qu’ils étaient basés sur une étude de marché que nous avons mené l’année dernière.

Cette justification trop légère n’a apparement pas convaincu l’officier… Puisqu’il a gentiment rejeté notre demande en direct, en nous rendant nos passeports, avec un document disant de resoumettre un dossier. Try Again!

Pourquoi concrètement notre demande de visa E2 Investisseur a été refusée ?

En gros, la principale raison du refus de l’ambassade a été que notre investissement était marginal. Un peu léger comme justification. On a donc insisté pour avoir plus d’explications. L’officier nous a mentionné alors qu’il avait conclu qu’avec l’investissement que nous avions mis dans l’entreprise, on ne pourrait que subvenir aux besoins de notre famille. Et pas aux salaires des futurs prochains salariés. Il n’a donc clairement pas cru aux chiffres. 

J’ai été convaincante devant les investisseurs, mais pas devant l’officier en immigration…

Deuxième saison les coulisses du Bizz et visa E-2 ?

Actuellement nous sommes sous le visa J1, qui nous permet de rester aux USA jusqu’à avril l’année prochaine. On s’est donc promis de profiter de ce laps de temps au maximum pour vivre à fond notre expérience américaine.

Pour l’instant, on ne sait pas encore si on retentera le visa E-2 dans le futur. Cela dépendra de nos envies, des autres solutions qui s’offrent à nous (oui oui, il y en a !!). Et de la tournure de la société, qui est plutôt très bien partie je dirais. En tout cas, si on retente l’aventure, il y aura une saison 2, Les coulisses du Bizz et visa E2. Et vous serez les premiers à en être informés !

Comment éviter un visa E2 Investisseur refusé ?Depuis la soumission du dossier de la demande visa en octobre l’année dernière où je n’avais pu prouvé aucun chiffre car c’était le tout début, USponsor Me est maintenant à 80 nouveaux inscrits par jour en moyenne. Et des dizaines de personnes ont trouvé leur job aux USA depuis le début de l’année avec les actions que nous avons mis en place.

Je ne compte donc pas m’arrêter en si bon chemin, même avec un obstacle de taille comme celui-ci !

Et en octobre, les candidats aurons accès à :

  • Des milliers d’entreprises sponsors en plus ! Et fini les doublon entre entreprises,
  • De nouvelles offres d’emploi chez les employeurs sponsors en plus,
  • Et bien plus encore !

Cette version 2 est un projet à part entière qui nous aura coûté plusieurs milliers de $ à lui tout seul. Mais grâce à celle-ci, on espère multiplier par 10 le taux de réussite des candidats pour trouver leur job aux USA ! Et que USponsor Me devienne LA plateforme incontournable pour trouver votre job aux USA. Que vous n’ayez encore jamais mis les pieds aux USA, ou que vous soyez déjà expat sous un visa non immigrant avec l’intention de changer d’entreprise.

L’officier n’y a pas cru une première fois. Y croira t’il une seconde fois ?

Et vous, avez-vous eu un problème de visa E2 Investisseur refusé ? Pour quelles raisons ? N’hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires. On pourra les compiler pour un futur article sur les erreurs à ne pas commettre !! 😉

Testez si vous êtes éligible à partir travailler aux Etats-Unis en cliquant ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.