Comment adapter votre résumé en anglais ?

Commentaires (1) Emploi aux Etats-Unis

Testez si vous êtes éligible à partir travailler aux Etats-Unis en cliquant ici !

Pour trouver un job aux Etats-Unis, une des premières choses à faire est d’adapter / rédiger votre CV en anglais américain, appelé résumé.

Attention de ne pas faire l’amalgame entre CV et résumé en anglais. Le résumé pour les Américains, c’est le CV chez nous. Le terme CV existe aussi, mais il est pratiquement exclusivement utilisé pour les métiers académiques (professeurs, maîtres de conférences, etc.). C’est un document beaucoup plus long.

Depuis le début de mes recherches sur le CV en anglais, j’ai trouvé 2 grands axes à absolument appliquer si vous voulez avoir des retours à vos candidatures.

Votre CV en anglais, au format américain

Il ne suffit pas de traduire votre CV français en anglais, c’est bien plus subtil que ça ! Un CV UK sera différent d’un CV américain, qui sera différent d’un autre CV selon le pays que vous visez.

Je vais parler ici uniquement du CV en anglais typique américain.

Pour les données personnelles, ne faites jamais apparaitre votre âge, votre permis ou votre photo sur votre résumé en anglais. Les Etats-Unis sont stricts sur l’anti-discrimination (officiellement), et rien ne doit apparaitre sur votre vie ou données personnelles, à part votre prénom, nom, numéro de téléphone, email, lien de votre profil LinkedIn, et éventuellement votre adresse postale.

Ensuite, vous avez 3 formats de résumé en anglais qui existent :

  • format chronologique inversé
  • format fonctionnel
  • format hybride

Le CV au format chronologique inversé

CV en anglais, résumé en anglais C’est le format le plus classique. Le bloc principal est l’énumération de vos expériences par ordre chronologique inversé.

Ensuite, vous pouvez rajouter un bloc skills (compétences) après celui de vos expériences.

Ce format convient si vous n’avez pas eu de grosses périodes d’inactivité, et que vous ayez déjà une expérience à mettre en valeur pour le domaine que vous recherchez actuellement.

Plus d’infos ici

Le CV au format fonctionnel

CV en anglais, résumé en anglaisIl vous est adapté si vous avez changé plusieurs fois de carrières, ou si vous recherchez dans un métier différent de vos expériences précédentes.

Le bloc principal concerne les relevant skills (vos compétences pertinentes) pour le poste ciblé. Il sera composé de 3 à 4 solft skills (compétences transverses) avec vos résultats précédents comme preuve.

Ensuite, vous aurez le bloc sur vos expériences professionnelles, mais très peu détaillé.

Cependant, attention avec ce format, car beaucoup d’entreprises s’en méfient, en pensant que vous essayez de camoufler vos périodes d’inactivité.

Rédigez correctement votre bloc expérience, et ne cachez pas vos périodes d’inactivité !

Plus d’infos ici

Le CV au format hybride

CV en anglais, résumé en anglaisC’est la combinaison entre le format chronologique inversé et le format fonctionnel. Il vous est adapté si vous avez des compétences pointues dans un domaine précis, ce qu’on appelle les high skills, différents des solft skills (compétences transverses).

Ces compétences peuvent être des langages de programmation, ou des techniques scientifiques par exemple. Ce format est souvent utilisé si vous travaillez dans un domaine technique ou en ingénierie.

Le but ici est de mettre en avant vos high skills en priorité, puis de détailler ensuite vos expériences professionnelles en suivant le format chronologique inversé.

Plus d’infos ici

Votre CV en anglais, formaté pour passer les robots informatiques

Aux Etats-Unis, 75% des entreprises (99% des grandes entreprises, et 50% des moyennes entreprises) utilisent un système informatique qui scanne et trie votre résumé de 0 à 100 points.

CV en anglais, résumé en anglaisUne fois que vous avez postulé à une offre, votre résumé est stocké automatiquement dans ce système que l’on appelle ATS (Applicants Tracking Systems). Ensuite, le recruteur va venir taper ses mots clefs dans l’ATS, et selon ses critères de recherche, le système lui remontera les résumés les mieux notés.

Souvent, le recruteur ne va consulter uniquement les résumés notés à plus de 80 points.

La triste histoire, c’est que ce système élimine catégoriquement 75% des candidats, avant que leur résumé soit vu et lu par un humain.

Cela signifie que 75% des résumés partent aux oubliettes automatiquement dès soumission. Et ils ne seront JAMAIS consultés.

Vous faites peut-être partie du lot des 75% des CV qui partent à la poubelle automatiquement, même si potentiellement vous êtes la personne la mieux placé pour le poste.

Pensez-vous que ça vous est arrivé ?

C’est très simple de le savoir. Si vous avez déjà postulé à minimum 5 offres, et que vous n’avez aucun retour jusqu’à présent, alors ne cherchez pas midi à 14h, c’est que votre CV n’a pas passé la barrière du robot, l’ATS.

Si vous avez postulé à plus d’une dizaine déjà ou plus… Mais que vous n’avez pas ou très peu de réponses, alors il est vraiment temps de vous en inquiéter ! Car vous êtes en train de perdre votre temps à postuler pour rien. :/

Comment savoir si votre CV passe les ATS ?

C’est aussi très simple de le savoir. Effectivement, si votre CV est sélectionné, vous aurez une réponse de l’employeur, que ce soit positif ou négatif. Car ils répondent pratiquement toujours aux candidats sélectionnés par l’ATS.

Alors si vous n’avez pas au minimum 75% de réponses à vos candidatures (3 réponses sur 4 candidatures envoyées), c’est que votre CV ne passe pas l’ATS. Il est alors à chaque fois envoyé aux oubliettes, et n’a donc jamais été consulté. C’est aussi simple que ça. 🙂

Ce qu’il faut faire pour que votre CV passe la barrière des ATS

Pour que votre CV franchisse la barrière de l’ATS, il faut qu’il soit correctement formaté. Et pour ceci, il y a 2 choses à prendre en compte :

  • la forme
  • le fond

La forme

Le principe de l’ATS, c’est qu’il scanne votre résumé et en récupère le contenu.

Eh oui, vous ne le savez peut-être pas, mais les CV ne sont pas vus en l’état par le recruteur. Celui-ci voit uniquement des parties de votre CV directement dans le système.

CV en anglais, résumé en anglais pour les USADonc votre but, c’est de faciliter au maximum le scanne du robot pour qu’il puisse récupérer l’intégralité du contenu de votre résumé, et ensuite l’analyser correctement.

Les ATS sont plus ou moins sophistiqués (eh oui, il en existe plusieurs), mais tous restent des machines. C’est-à-dire qu’ils ne peuvent pas lire les images, les polices élaborés, les tableaux, certaines tabulations, certaines dispositions des blocs, et certains formats de fichiers comme pdf.

Mais aussi, l’ATS se raccroche à uniquement quelques titres de blocs. S’il n’arrive pas à lire vos titres et vos contenus, ou ne comprend pas ce que c’est, il va ignorer vos précieuses informations… Ce qui ne vous laissera jamais l’ombre d’un espoir d’être sélectionné par l’outil, donc d’être consulté par l’employeur.

Pour ceci, il y a des règles bien précises à suivre pour que votre résumé puisse être analysé correctement et intégralement par l’ATS. Pour ceci, il doit être formaté en appliquant précisément une série de règles simples que vous avez ici. Il faut juste les connaitre et les appliquer une fois. Une fois fait, vous êtes tranquille, et il ne vous restera plus qu’à vous concentrer sur le fond.

Le fond

Le fond est le deuxième levier très important. Car ce sont les mots et les phrases que vous employez dans des endroits précis de votre résumé qui vont faire toute la différence : soit vous correspondez aux critères, soit pas. Effectivement, le recruteur recherche dans l’ATS les CV par mots clefs, comme vous le faites sur Google.

Donc votre but, c’est d’anticiper les mots que va utiliser le recruteur dans l’ATS pour faire sa recherche, et les renseigner sur votre résumé à des endroits très spécifiques (car chaque bloc n’a pas le même impact).

Je connais plusieurs personnes qui ont refait leur CV une dizaine de fois avant qu’il soit correctement formaté, et qui se sont littéralement noyées dans leur recherche d’emploi.

Pourtant, il existe un outil et une technique simple à mettre en pratique pour anticiper les mots clefs et les insérer au bon endroit. Vous avez les infos ici. Il suffit juste de les connaitre et de les appliquer méthodiquement.

En fonctionnant ainsi, vous passerez la barrière des ATS, et obtiendrez 75% de réponses à vos candidatures. 🙂

Votre image sur le net

Un dernier point très important avant de clôturer le sujet résumé en anglais, je vous déconseille d’utiliser un faux nom sur votre profil LinkedIn (on me l’a demandé quelque fois).

Pourquoi ?

Parce que LinkedIn est le premier outil utilisé par les recruteurs aux Etats-Unis. A réception de votre CV (après le passage de l’ATS), ils vont dans la minute qui suive, taper votre nom et prénom soit dans Google, soit dans LinkedIn pour rechercher plus d’infos sur votre profil.

Donc quel est l’intérêt de LinkedIn si l’employeur ne vous trouve pas, ou s’il vous trouve sous un autre nom ? Imaginez ce que le recruteur va penser s’il vous trouve sous un autre nom ! Que vous cachez quelque chose…

Ca doit même aller plus loin que ça, votre profil LinkedIn doit être en parfaite adéquation avec votre CV, et il doit venir appuyer la qualité de votre candidature avec les recommandations de vos anciens managers.

Aussi, veillez à ce que votre profil soit clean sur le net. Tapez vous même votre prénom et nom dans votre navigateur, en navigation privé, pour voir ce qui retourne vous concernant.

Ne dévoilez pas votre vie personnelle. Evitez de mettre public votre profil Facebook, à moins que vous l’utilisiez à des fins professionnelles pour appuyer votre image pro.

Avez-vous crée votre CV en anglais ? Combien de retours avez-vous eu à vos candidatures avec votre CV ?

Testez si vous êtes éligible à partir travailler aux Etats-Unis en cliquant ici !

Une reponse pour Comment adapter votre résumé en anglais ?

  1. Asma CHEHIMI dit :

    waaaw je ne pensais pas qu’on rebotisé la lecture de nos CVs
    Merci pour l’information

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Quelles sont vos chances de décrochez un job aux USA ?

Testez votre éligibilité à partir travailler aux USA selon votre profil et situation !