C’est aux Etats-Unis que j’ai appris à aimer les épinards

Commentaires (5) Culture américaine

Testez si vous êtes éligible à partir travailler aux Etats-Unis en cliquant ici !

Tu pars vivre aux Etats-Unis ??? Mon dieu !!! Fais attention à ce que tu manges !

Voilà la réaction que cela a suscitée dans nos familles et amis français quand nous avons annoncé notre départ outre-Atlantique.

Manger n’importe quoi pendant 2 ans, mais dans quel état va-t-on revenir en France ?

Le problème de l’alimentation est-il aux USA ou… en France ?

alimentation aux Etats-Unis

Bubble tea

Oui, je me suis réellement posée la question un jour…

Mais ceci est mon opinion, et vous avez le droit de ne pas penser comme moi. D’ailleurs, je vous invite à m’en faire part dans les commentaires. Je vous explique depuis le début.

Je suis donc arrivée à New York avec la boule au ventre, la peur de prendre des kg !

En France, depuis quelques années, je n’acceptais pas mon corps avec toujours ses 4kg en trop.

J’avais tout essayé : compléments alimentaires, 7h de sport par semaine, me forcer à manger des légumes tous les soirs : salade, soupe aux choux, au grand désarroi de Maxime.

alimentation aux Etats-Unis

Smores

Je me pesais presque tous les jours, et c’était la dépression assurée si j’avais le malheur de prendre quelques grammes de la veille…

Alors imaginez moi aux USA, avec leur réputation de mal bouffe !

Eh bien non… Mes kg en trop n’étaient plus ma préoccupation journalière.

En fait, j’avais autre chose à penser. Au début, tout était nouveau pour moi, et l’installation n’a pas été de tout repos.

Puis j’ai rencontré du monde durant les 3 premiers mois. Les sujets de conversation étaient variés. Ce n’était plus du genre « oulala, j’ai pris 1 kg la semaine dernière, je suis déprimée », mais plutôt « il y a un nouveau concept de resto qui a ouvert dans ce coin, faut absolument le tester ! »

Puis on s’est fait de bons amis, et les sujets de conversation ont évolué vers le business, la culture, nos histoires persos, etc…

alimentation aux Etats-UnisMon complexe s’est tout simplement volatilisé, sans que je ne m’en rende compte ! Pour vous dire, depuis que je suis aux USA, je n’ai encore jamais acheté de balance pour me peser.

Savez-vous quand je m’en suis rendue compte ? C’est quand nous avons accueilli des Français à la maison.

En côtoyant de nouveau nos amis de France, j’ai été surprise que ce sujet soit remis sur le tapis une fois, deux fois, trois fois… En fait, on ne parle que de ça !! Surtout entre filles.

Je comprends maintenant pourquoi j’ai été autant complexé par mes 4 kg en trop pendant des années. N’est-ce pas maladif ?

Pourquoi les femmes en France se sentent-elles aussi complexées ? Pourquoi cette fixation ?

alimentation aux Etats-Unis

Cupcakes et gâteau de mariage

À ce moment-là, je me suis vraiment demandée si ce n’était pas pire comme maladie : avoir honte de son propre corps.

Alors j’ai fait mes propres recherches. 🙂

Pendant que les femmes en France cachent leurs formes dès qu’elles sont en surpoids, celles d’outre-Atlantique ont beaucoup moins de complexes et n’hésitent pas à dévoiler leurs courbes disgracieuses (ce qui effraie tous les Français d’ailleurs).

On pourrait dire que le gouvernement français a bien réussi à alerter les Français pour éviter l’explosion du nombre d’obèses, comme ça a été le cas aux Etats-Unis dans les années 90 (ou tout du moins, le ralentir). Et c’est surement grâce à l’obsession de son propre corps, qui quelque fois tombe dans l’extrême du complexe maladif, que la France garde un taux minime d’obèse (moins de 20%) comparé au reste de l’Europe.

La mauvaise bouffe est-elle vraie aux USA ?

Oui et non !

Les fausses idées

alimentation aux Etats-UnisQuand on débarque à New York avec nos idées toutes faites, et qu’on tombe sur les marchands de hotdog ambulants, ça ne fait que nous conforter dans nos idées.

Encore pire si on s’engouffre dans des endroits touristiques, et qu’on s’étonne ensuite que la nourriture soit chère et exécrable.

Donc difficile de s’en rendre compte réellement en venant seulement quelques jours en vacances…

Mais la réponse reste quand même oui et non.

Je dirais oui

Parce que oui, il y a clairement un problème d’obésité aux USA, on ne peut pas le nier. Il reste le pays en tête du classement avec 1 personne sur 3 obèses (33%) quand on fait la moyenne au niveau national.

alimentation aux Etats-UnisNous avons été particulièrement choqués Maxime et moi, quand nous sommes partis en déplacement à Tulsa dans le Oklahoma pour ma part, et à Saint Louis dans le Missouri pour Maxime.

Choqués par le tour de taille de la majorité des personnes ! J’aurais dit (sans en rajouter), que plus de 75% des personnes étaient en surpoids. Et aussi interloqués par les restaurants basés dans la zone industrielle : nous avons trouvé uniquement des fast food, et pas des meilleurs ! (oui, parce qu’il y a plusieurs niveaux de qualité chez les fast foods américains).

Le plus étonnant dans tout ça, c’est que ça ne choque pas la population locale. Ce sont très souvent des personnes qui ne voyagent pas énormément, et qui ne comprennent pas forcément pourquoi bien manger et bouger.

alimentation aux Etats-Unis

Un gâteau qui se mange

Ce sont dans les Etats au cœur des US où vous trouverez le plus de personnes atteintes de cette maladie. Et apparemment, les pires sont dans le sud du pays, dont le Mississipi.

Aussi, parce qu’en discutant avec des amis Américains, nous avons pu identifier qu’il y a un réel problème au niveau de la cantine dans les écoles.

Toutes les semaines avec au menu burger et pizza, on est loin d’une alimentation équilibrée… D’autre part, les parents de Maxime avaient aussi relevé ce point en croisant une sortie scolaire. Au goûter : des hot dog et chips.

Mais il n’y a même pas besoin de chercher trop loin pour le remarquer, il suffit de regarder les films américains d’adolescents ! Par exemple, le film Animal house (qu’on vient juste de voir au cinéma).

Je dirais non

Parce qu’effectivement, tout dépend de l’Etat où vous atterrissez.

alimentation aux Etats-UnisEffectivement, des actions ont été mises en place pour combattre ce problème. Vous trouverez très peu de Mc Donald à New York, ils ont été doucement remplacés par des restaurants qui servent leurs burgers maison, tellement meilleurs !

Aussi, vous y trouverez des jardins sur le toit des buildings. Et des tonnes de supermarchés qui se disent bio, avec des produits naturels. Maintenant, il est facile de bien manger (le budget sera un peu plus conséquent), comme mal manger, c’est votre choix. Comme en Europe !

Aussi, dans la grande majorité des résidences, vous trouverez une salle de sport.

A New York, vous trouverez même des séances de sport gratuites proposées par la ville ! J’avais participé à plusieurs, et c’est vraiment bien (cours de zumba sur un rooftop, ça déchire !).

Nous avons aussi été agréablement surpris que nos amis locaux cuisinent comme des chefs ! Bien mieux que moi. :s Nous nous sommes régalés plusieurs fois chez eux !

alimentation aux Etats-UnisLes enseignes comme Mc Donald et Walmart perdent beaucoup de terrain en ce moment aux Etats-Unis…

La preuve en chiffre : même si l’obésité touche 33% des personnes en moyenne aux USA, elle touche 24% en Californie, et 22% à New York City. Donc moins qu’en Allemagne dont l’obésité touche 25% des personnes. Voici une carte des USA avec les taux.

Donc étant originaire d’Europe, et ayant vécu en Allemagne, je n’ai pas remarqué plus d’obèses qu’à la normale (pour moi).

Bien sûr, j’imagine qu’une personne venant d’Europe de l’Est ou d’Asie doit voir la différence ! (Contrairement à l’Europe et les USA, ils ont un faible taux d’obésité).

Spécificités culinaires aux USA

Ceci dit, c’est bel et bien aux Etats-Unis que j’ai appris à aimer les épinards. Car ici, ils en mettent partout ! Ils ne sont pas cuits, mais crus. Ok ça existe aussi en France, mais ce n’était pas dans nos habitudes en famille de les manger crus… Et cuit, je déteste ça !

Et il y a encore pleins d’autres spécialités culinaires que j’aime beaucoup ici.

Est-ce qu’on mange plus gras en Californie qu’en France ?

Hum

Comparons par exemple notre très chère tartiflette, une de nos spécialités favorites, à un burger, une des spécialités favorites des Américains :

alimentation aux Etats-Unis

Red Velvet cheesecake

Le burger est composé de viande, pain, fromage, salade et tomates. La tartiflette, elle, est composée de patates et de fromage. Qu’est-ce qui est le plus calorique à votre avis ?

On peut aussi comparer le brunch américain avec nos plateaux charcuterie fromage, etc…

Ceci dit, ils aiment beaucoup frire. Le fish and chips est un exemple, mais nous avons vu aussi des burgers au crabe entier frit ! C’est très bizarre, pas dans nos goûts je dirais.

Et aussi, nous avons vu quelques fois des légumes frits (champignon, carotte, concombre). C’est bon, mais on sent que le corps ne pourrait pas encaisser ça tous les jours.

Est-ce que les plats en France sont plus gourmets qu’aux USA ?

Honnêtement, je ne trouve pas que le cassoulet soit réellement fin, ou la tartiflette, ou la fondue, ou la quiche, ou comme tous les plats fromagers comme on les aime. Mais après, chacun pense ce qu’il veut… Mais ça n’empêche que J’ADORE CA !

alimentation aux Etats-Unis

Turkey leg (cuisse de dinde)

Ce qui est fin pour moi, c’est ce qu’on mange dans les restaurants étoilés, et pas forcément ce qu’on fait à la maison ou dans les restaurants populaires. Après, je n’ai pas un palais très développé pour m’étendre sur le sujet.

J’adore les spécialités françaises, comme j’adore celles américaines. Certaines spécialités françaises me manquent aux USA, comme certaines américaines me manquent quand je reviens en France.

On pourrait croire qu’il n’y a que le burger aux USA, comme pour les pâtes en Italie (ce qui les fait d’ailleurs rager).

Mais il y a autre chose aux USA, il suffit de goûter à l’inconnu !

Par exemple, il y a le pastrami qui est à tomber. Ce sont des lamelles de bœuf cuites d’une certaine façon. On adore aussi les épinards et artichauts en crème en apéro. Et puis, il y a le ribs (travers de porc) au barbecue qui est tout simplement délicieux !

alimentation aux Etats-UnisCar attention ! C’est tout un art de cuire un ribs, vous ne vous imaginez pas ! La viande doit déjà mariner plusieurs heures dans une sauce, puis elle doit être cuite d’une certaine manière (trop compliqué pour moi).

Aussi, vous avez le tilapia, une sorte de poisson assez commun ici qu’il n’y a pas en France. Pareil pour le poke. Ce sont des poissons du Pacifique.

Aussi, vous avez le dungeness crab, une sorte de crabe (gigantesque, en forme d’araignée) pêché en Californie, qu’est-ce qu’il est délicieux ! La spécialité que j’adore aussi ici est le clam chowder (soupe de palourdes). Il peut être servi dans un bol, ou dans une miche de pain ronde. Vous l’avez en 2 déclinaisons : le New England (à base de crème) et le Manhattan (à base de tomates).

Et n’oubliez pas que les USA sont constitués d’immigrants. En Californie, ce sont les populations asiatique et mexicaine les plus présentes. Il est donc très facile de manger un bon mexicain ou japonais (eh non, il n’y a pas que les sushis au japonais !).

On retrouve des plats plus épicés qu’en France. Et dès fois, on se fait avoir, hahaha !

Quelques spécialités américaines :

Le brunch américain

C’est bien ce qui me manque le plus quand je retourne en France : le brunch.

alimentation aux Etats-UnisPendant des années, ma mère a essayé de nous éduquer mon frère et moi, de ne pas petit déjeuner après 10 heures, pour avoir faim à midi pour le déjeuner. Ca a toujours été très dur pour moi.

Puis j’ai découvert le brunch en Allemagne, et j’ai tout de suite adopté le principe. Sauf qu’en France, ça ne fonctionne pas ! Bruncher à 11h, et manger à 17h est impossible, car aucun restaurant ni brasserie ne servent à cette heure là (sauf Paris grâce aux touristes) ! Vous pourrez peut-être trouver à manger un croque-monsieur si vous êtes dans une grande ville, ou ce sera Mc Do. 🙁

alimentation aux Etats-UnisIci, aucun souci de ce côté-là, vous trouverez les restaurants ouverts toute la journée. 🙂

Un brunch typique peut être composé de pancakes, de bacon ou de sausages (saucisses), avec une omelette ou des oeufs benedicts (oeuf poché à la sauce hollandaise).

Il s’accompagne d’un café (à volonté) et d’un verre de jus d’orange fraichement pressé, ou d’un mimosa (mélange de jus d’orange avec un crémant).

Si vous prenez un supplément en oeuf, le serveur vous demandera surement comment vous voulez vos œufs : sunny side up (oeuf au plat), over easy (oeuf au plat recouvert), poached (poché) ou scrambled (brouillé).

Rayon boulangerie

Voici les différentes viennoiseries que j’ai trouvées ici :

alimentation aux Etats-Unis

Ice cream sandwich

Muffin – cupcake – pound cake – cookies – bagel – wafel – french toast – donuts – brownies – scone – rolls.

Au petit-déjeuner, on mange muffins et cookies, et en weekend c’est plutôt bagel ou french toast, et quelques fois des donuts. Nous adorons aussi les pop-tarts ! (Du biscuit avec chocolat à l’intérieur, à passer au grille pain pour le rendre fondant).

Même si nos habitudes ne sont plus les mêmes, quel plaisir d’entrer dans une boulangerie de retour en France ! Rien que pour sentir l’odeur de toutes ces choses délicieuses ! La boulangerie / viennoiserie française et allemande reste toujours mon top 1.

La pâtisserie américaine

alimentation aux Etats-UnisLes gâteaux américains sont très beaux. Ils n’hésitent pas à les décorer de milles couleurs flashies, ou sur un thème en particulier. Je trouve les Américains très créatifs sur ce sujet. Mais est-ce que c’est bon ?

Les Américains A-DORENT les colorants ! Alors que les aliments de toutes les couleurs sont plutôt mal perçue en France. On va tout de suite penser que ce n’est pas naturel.

80% des Français vont dire que c’est écoeurant avant d’y avoir gouté. Et 19% ne vont vraiment pas aimer. Puis il reste le 1%, c’est moi ! (Ou peut-être qu’il y a quelqu’un d’autre qui aime la pâtisserie américaine, mais je n’ai pas trouvé encore…)

Oui oui, j’aime la pâtisserie américaine ! Ou plutôt, je préfère la pâtisserie américaine plutôt que la française. Je n’ose jamais le dire en présence de Français, car ils ont tendance à ne pas me croire, ou ne pas vouloir l’entendre. C’est un peu comme si je trahissais mon pays…

alimentation aux Etats-UnisMais voilà, ceci est mon blog, et j’ai envie de l’écrire à défaut de le dire ! Pensez tout ce que vous voulez, c’est comme ça. En France, quelle difficulté à finir la part de gâteau d’anniversaire !! Peut-être que c’est plus fin, mais c’est plus difficile pour moi de finir un gâteau composé de mousse et de crème, qu’un cake (oui, parce que les gâteaux américains sont en grande majorité à base de cake ou de génoise).

On va dire que je préfère la simplicité. Ou que je n’ai pas de palais, comme vous voudrez. 🙂

alimentation aux Etats-UnisMais encore une fois, tout dépend de là où vous achetez votre gâteau. Mon gâteau d’anniversaire (américain donc) des 30 ans était une tuerie ! Et trop beau en plus. 🙂 C’est un ami qui nous l’a fait, en utilisant des préparations toutes faites que l’on peut acheter dans le commerce (comme quoi !). En contre-partie, il y a certains gâteaux trop sucrés que je n’aime pas.

Et aussi, j’adore le cheesecake ! (Gâteau au fromage)

alimentation aux Etats-UnisLes Français sont assez fiers de leur cuisine, parce que parmi les grands chefs cuisiniers, beaucoup sont Français. Mais savez-vous que plusieurs Américains se sont déjà positionnés dans le top 10 des meilleurs chefs cuisiniers du monde ? Nous comptons par exemple Thomas Keller et Daniel Humm. 🙂

La gastronomie française est un produit haut de gamme chez les Américains, et les restaurateurs en abusent parfois. Le vin est aussi un produit de luxe. Vous trouverez facilement une bouteille d’une valeur de 7€ en France, à 15€ ici.

Aussi, moi qui suis amatrice de bière, je suis comblée ici ! Car il y a beaucoup de choix, et la majorité sont vraiment excellentes.

Et vous trouverez des spécialités dans chaque Etat. Par exemple en Floride, nous avons mangé des fruits que je n’aurai jamais imaginé. C’est pas compliqué, je n’en avais jamais mangé des aussi excellents !! (Ok, l’Italie du Sud suit de près 😉 )

Après 2 ans aux Etats-Unis, nous voici… obèses ?

Non, pas encore.

Je découvre mon poids (en pounds s’il vous plaît) quand je vais au RDV annuel chez le médecin.

Je n’avais donc pas pris un gramme en 1 an à New York. Le changement de régime alimentaire n’a pas beaucoup fait effet sur moi. Et vous savez pourquoi ? Parce que je marchais beaucoup à New York !

alimentation aux Etats-UnisEt depuis que nous sommes en Californie, je viens de découvrir que j’ai pris 10 pounds en 1 an (ce qui fait 5 kg environ). Et vous savez pourquoi ? Parce que je ne marche pas du tout en Californie ! Donc ce n’est donc pas étonnant. 🙂

D’ordinaire, je me serai effondrée, me serai mise à manger que des légumes le soir, et aurai redoublé d’efforts au niveau du sport. Au lieu de cela, je mange toujours à ma faim, mais j’ai repris une activité sportive, et on fait une balade d’environ 6 miles (10 km) par semaine. Juste pour garder la forme et ne pas tomber dans le overweight (surpoids).

J’ai appris à accepter mon corps avec ses 4 kg en trop. Il ne ressemble pas aux filles des magazines, mais c’est comme ça, c’est moi. 🙂

Conseils alimentaires à adopter aux USA

alimentation aux Etats-UnisSi vous vous expatriez en Californie ou à New York, je peux vous donner quelques conseils :

Goûtez à tout ! Ce serait dommage de passer à côté de quelque chose.

Choisissez les restaurants qui affichent un A sur leur vitrine (ça veut dire qu’ils sont propres).

Attention à la quantité des plats ! Si vous êtes à 2, commandez un plat pour 2 à partager, ils ont l’habitude. 😉 Ou bien, demandez une box pour emporter le reste, ça se fait très bien ici. Ne vous forcez jamais à finir un plat !

Mangez variés, selon vos envies, vous avez du choix en cuisine ici !

alimentation aux Etats-UnisAttention de ne pas tomber dans l’univers du sucre (tendance américaine) : comme le soda à volonté dans les fast food et restaurants, ou les énormes paquets de pop corn au cinéma.

Attention aussi à la taille des glaces, une boule chez eux est l’équivalent de 3 boules chez nous, alors imaginez 2 boules…

Et surtout, bougez ! Gardez votre activité sportive que vous avez en France, ou expérimenter de nouvelles aux USA.

Ce sont mes conseils personnels avec ce que j’ai pu remarquer ici. Mais mon avis ne remplacera pas les conseils de votre diététicien ou nutritionniste si vous êtes suivi.

Avez-vous remarqué ces différences alimentaires entre les USA et la France, et qu’en pensez-vous ? Lâchez-vous, je veux savoir ! 🙂

Testez si vous êtes éligible à partir travailler aux Etats-Unis en cliquant ici !

5 reponses pour C’est aux Etats-Unis que j’ai appris à aimer les épinards

  1. Anonyme dit :

    Coucou sarah, je suis expatriée aux us dans le new jersey depuis 1 mois donc pas encore le même recul que toi mais j’ai rigolé car c’est vrai que ma famille m’a bcp parlé de mon poids et de comment j’allais faire pour ne pas devenir obèse!!;) et j’ai remarqué aussi ici que les nanas se prennent bien moins la tête que nous les francaises, elles n’hesitent pas a mettre des shorts rikiki avec des bonnes cuisses, et c’est vrai que je le remarque et en même temps je me dis qu’elles ont bien raison et de la chance de ne pas se prendre la tête , pourquoi le short serait réservé a la taille 36? Pour l’instant je remarque que bien mangé est possible, mais plus chere faut taper dans le bio, mais en meme temps leur bio est moins chere qu’en france et il y a bcp plus de choix! non? Ou fais tu tes courses? je teste trader joe’s, wholefoods, wegmans, et costco (on est 5 ) a bientot

    • Sarah dit :

      Hello !
      Hihi merci pour ton retour. 🙂
      Je ne sais pas trop ce qu’ils entendent par bio ici, ce n’est peut-être pas les mêmes conditions qu’en Europe. Mais en tout cas oui, je trouve qu’il y a du choix. 🙂
      On a fait longtemps nos courses chez Trader Joe’s, et maintenant on va bien plus souvent chez Costco (même si on est que 2, hahaha), j’aime beaucoup ce magasin, je trouve qu’ils ont des bons produits pas trop chers. Bon, on ne peux pas se permettre d’y aller toutes les semaines en raison de la quantité…
      On va quelque fois chez Wholefoods, mais le budget peut vite exploser dans ce cas !
      Sinon, on va chez Ralfs et Albertsons.
      A bientôt

  2. Sara dit :

    Salut !
    Ton article est très intéressant. C’est un vaste débat qui fait couler beaucoup d’encre !

    Pour ma part, je ne me suis jamais pris la tête avec mon poids, que ce soit en France ou aux USA. J’ai comme toi quelques kilos en trop mais soit, je me sens bien comme ça, alors c’est le principal.

    Je trouve que la nourriture basique aux USA est beaucoup plus mauvaise que celle qu’on peut trouver en France. Il y a beaucoup de corn syrup (partout… et c’est un truc qui rend obèse et donne des maladies cardio-vasculaires), d’hormones et d’antibio dans les viandes (qui donne des règles à des petits filles bien avant l’heure), d’OGM et j’en passe… J’ai écrit un article sur le sujet qui pourrait t’intéresser : http://www.les-aventures-de-la-famille-bourg.com/2014/10/manger-sainement-aux-etats-unis-quoi-eviter-quoi-prendre/. Pour moi, il faut faire très attention à ce qu’on mange aux USA pour pouvoir rester en bonne santé principalement ! La plupart de ces choses sont interdites par l’état français. En France nous sommes donc protégés des OGMs, Corn Syrup même en mangeant le truc le moins cher possible.

    Le bio n’a pas les mêmes contraintes qu’en France. Le bio en Californie nous évite juste de ne pas avoir d’OGM dans ce qu’on mange. Pour moi c’est la base… Et ça ne nous garanti même pas de ne pas avoir de pesticides dans nos fruits et légumes (ce qui est la base du bio en France). Je trouve le bio très cher en Californie !

    Je pense qu’en France on mange bien gras avec les plats que tu cites, mais comme on ne mange pas toute la journée et à heures régulières, et plutôt équilibré sur la semaine, notre corps a le temps de digérer et de gérer ce que l’on mange. Ce qui n’est pas le cas aux USA (j’en fais une généralité, mais bien sûr, aux USA, il y a des gens qui mangent mieux que d’autres !) avec les gens qui boivent du coca à longueur de journée et se gavent de chips devant leur écran… On doit faire aussi plus de sport en France (nos villes et rues piétonnes aident peut-être à cela car ici, tout doit être fait en voiture). Et ça ne me surprend pas de voir que les états où il y a le moins d’obèses sont la Californie et l’état de NYC..
    Un exemple : une copine américaine donne le dîner à ses garçons à 17h, tous les jours. Un jour, j’étais chez elle et un de ses garçon a demandé un gâteau à 16h50. Elle le lui a donné et à son autre garçon aussi… Je ne pense pas que ce soit une bonne chose car du coup ils ne vont pas sentir la faim pour pouvoir manger correctement leur dîner…

    A bientôt !
    Sara

    • Sarah dit :

      Bonjour Sara,
      Merci pour ce commentaire, c’est très intéressant. J’ai aussi lu ton article (et suis tombée effarée sur la vidéo ice cream sandwich de chez Walmart). Incroyable et effrayant !
      Mais du coup, tu t’es renseigné, il y a plus de maladies ici aux USA contrairement en France à cause de ça ? Parce que comme je le dis dans l’article, il y a autant d’obèse en Europe qu’en Californie ou à NYC. D’ailleurs, ce ne sont pas les Etats les moins touchés, il y a le Colorado par exemple avec un taux de 21%, qui est donc pratiquement comme la France avec un taux de 20%.
      Et j’ai vraiment remarqué une tonne de Fastfoods dans le Oklahoma, un Etat les plus touchés, et très peu de personnes qui ont une activité sportive.
      Ca ne m’étonne pas pour le corn sirup, ils sont très fans du corn ici et au Mexique, c’est culturel et c’est ce qu’il pousse ici j’imagine. Mais je ne savais pas que c’était mauvais pour la santé. Comme l’huile de palme ? Faut que je me renseigne là-dessus.
      J’entends tellement nos parents se plaindre de la nourriture en France (antibio partout, pesticides partout, etc…) – et ils ont raisons mais ils trichent, ils ont de la place pour le jardin à la maison ! 🙂 -, que je n’ai pas trop envie de regarder tout ça (surtout que je déteste passer 3 heures dans un magasin), que ce soit ici ou en France. Mais je n’ai pas envie non plus de finir à l’hôpital toutes les semaines, passées un certain âge, parce que j’ai mangé OGM ou corn sirup pendant plusieurs années !
      Ce qui me fait le plus mal au final, ce n’est pas trop ce qu’on mange, mais plutôt comment on maltraite les animaux pour produire toujours plus. Mais j’aime trop la viande pour arrêter d’en manger. 🙁 J’ai testé les insectes, mais je ne trouve pas ça terrible. Peut-être que ça viendra avec le temps…
      Donc au filling, je n’aime pas Walmart. Mais Wholefood est vraiment trop cher pour nous (je comprends que tu dises que c’est cher si tu fais tes courses chez Wholefood). Mais j’adore Costco au niveau du goût des produits. C’est notre magasin préféré. 🙂 Cependant, je n’ai pas été regardé les produits corn syrup et OGM.
      D’ailleurs, j’aimerais vraiment savoir quand tu dis sur le lait : sans pesticides, sans antibiotiques, sans hormones (jusque là, j’avais entendu ça en France je crois) mais aussi sans clonage… Et ça, ça m’a tué ! Tu as plus d’info là-dessus ? J’ai fait un peu de recherches sur le net, et j’ai vu que c’est rare, mais autorisé aux USA et sans restriction.
      J’avais étudié les OGM au lycée, c’était un cas d’étude. Ca ne m’avait pas si alerté que ça. Mais après, c’est vieux, et je peux me tromper sur l’idée des OGM ! Je pense qu’un expert en la matière aura un meilleur avis là-dessus.

      • Sara dit :

        Je n’ai pas lu/vu d’études sur le sujet, mais j’ai beaucoup plus entendu parlé de diabète chez des jeunes et d’autisme que ce que j’en entendais parler en France.
        Il y a un énorme loobisme sur le maïs ici et le corn syrup coûte donc moins cher que le sucre. Ils en mettent partout, même dans les plats salés…
        On a diminué notre consommation de viande depuis qu’on est là et on mange du tofu à la place par exemple.
        Je fais mes courses entre Trader Joe’s, Safeway et Costco. Et je trouve que c’est vraiment très cher (même sans aller à Whole Foods – on y va exceptionnellement). Mais je préfère avoir de la bonne nourriture pour donner à mes filles. A Costco, je n’achète jamais de produit périssable car on a beaucoup jeté à cause de ça (les quantités sont trop grosses pour nous) et je trouve que du coup c’est un énorme gachi…
        Je ne suis pas du tout une experte sur tout ça… Donc j’ai mes avis, mais ils sont peut-être faux… Pour le Corn Syrup, par exemple, dès qu’une étude sort disant que c’est mauvais pour la santé, quelques temps après, une contre étude sort disant que ce n’est pas mauvais pour la santé… Dur de s’y retrouver avec toutes ces infos contradictoires ou manquantes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.